:: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Incarnations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Habillée d'autorité, son audace n'a pas de prix.

avatar
Messages : 53
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Takeko
Incarnation
Lun 25 Juil - 16:29
Pseudo
▪ Feat : O.C cheveux longs de Tae4021
▪ Âge du personnage : 21 ans
▪ Groupe : Incarnation
▪ Jour d'arrivée : 48ème jour
▪ Signe particulier : Apparence chétive, teint d'albâtre
▪ Quartier : Incarnation
▪ Métier sur Terra :Cheffe de la Milice
▪ Guilde: Exploration
▪ Choix de la difficulté:Normale
▪ Code règlement :Quels restes?
Incarnation
Takeko peut sembler être un rien, une de ces filles frêles un peu fragiles que l'on remarque à peine. La vérité est malheureusement pour vous tout autre; elle est tout le contraire de ce rien. Un geste, une parole, un ordre et vous ne sentez qu'elle, de votre plus petit orteil à la racine de vos cheveux tout frissonne et se sent obligé de. Oui, c'est cela l'autorité.
Takeko est l'Autorité. Sa voix impose, sa voix dicte, personne ne parle quand, elle parle. Personne n'arrive à soutenir son regard quand ses yeux ébène dévorent votre impétuosité, ne laissant que restes de bégaiements faibles dans vos gorges soudainement sèches.



Encre Asiatique
Petite est la branche, seule  mais inébranlable face au vent. Pour la première fois, le vent évite cette incarnation faible que pourtant, il se complait à martyriser; le vent ploie. Il est chêne qui se fracasse.
Car la branche fine et blanche qui se dresse au devant de son sillage fait preuve d'une chose que n'aura jamais la plus impitoyable des bourrasques : l'autorité. Le vent du temps, gens de tout bords comme de toutes mers baissent leurs yeux devant ce qui est et se nomme Takeko.
Pourtant si frêle, pourtant si blanche comme la plus belle des porcelaines, l'incarnation de l'Autorité possède une des voix les plus sèches, profondes, que l'on rencontre sur Terra.
Dans ses cheveux, l'on peut se perdre, mille et une senteurs vaporeuses tel la poudre de riz ou le jasmin s'en échappent dans toute leur longueur. et quel spectacle que de voir cette masse d'encre voler aux quatre vents. Malheureusement, sa position lui demande de souvent les attacher, afin d'optimiser son maniement des armes; et plus particulièrement de la lance. Car encore Takeko montre que les apparences son trompeuses.
En effet, son apprentissage auprès des miliciens a été rapide pour une personne ne sachant rien du tout du fait par rapport à la logique.

Takeko est de ces femmes droites, Incarnation ou non, qui savent être en société sans pour autant se noyer dans ses jeux. Non, l'appel du terrain est et restera plus fort. Fragile femme agile, ils te voient le soir partir dans leurs groupes de rattachement, grimpant sur les toits de la Perle pour mieux fondre sur la possible menace. D'une voix de fer, tu maintiens mieux que faire ce peut la paix dans ce monde si jeune, si fragile; comme toi.



Incarnafemme
Cette "fille" sait sourire. Même si elle n'est pas vraiment une fille. Même si elle ne sait pas vraiment sourire ... les gens ne savent pas ce qu'elle est au final; ils ne voient que son Autorité. Mais Takeko est bien plus que ce mot avec son grand A, elle le sait. C'est une incarnation qui aime l'humain et ses pairs, et elle pour les aider à faire face à leur plus grand problème : l'indécision. Car quand un ordre glisse de cette bouche si belle et fragile, la sécheresse s'installe dans votre corps prêt à déverser ses torrents de colère contre lui-même, et le vent des tourments s'écarte de votre chemin.
Salvatrice Takeko, opiniâtre et volontaire incarnation, frêle et pourtant si forte, elle se sacrifiera sans cesse tel le phénix, pour que la lumière renaisse du tas de cendres formé par la bêtise du monde. Et jamais, au grand jamais elle n'utilisera cette force pour son propre besoin.
À première vue, tout est intimidant chez elle. Ses gestes, ses paroles.Et cela est dur, quand dans le fond vous n'êtes qu'une âme cherchant à vivre comme tout un chacun. Cela se transforme en de petites angoisses et remises en question constantes sur les choix, à un investissement sans fin quand tout conseil vous est demandé.

Il est dur de vivre, quand on est Autorité.
Histoire

Les légendes. Elles sont belles mais aussi tellement éphémères. Et pourtant, nous en sommes si friands, nous, êtres créatifs à l'espoir trop souvent étiolé par la rudesse de nos vies. Stabilité et paix filent entre leurs mots quand le groupe écoute un moment le ménestrel en quête de quelques sous pour son souper.
Alors, écoutons-le "chanter" ou si vous préférez, raconter ce qui n'est pas vraiment une légende, mais tout simplement la naissance d'un être particulier.

Une chute. Lente ou rapide, on ne l'on s'en rend pas bien compte. Seul le fracas rappelle à notre corps la violence de l'impact. Sauf qu'en ouvrant les yeux, l'être que nous citons ne se souvient pas de sa propre naissance. Ni des raisons qui l'ont conduite ici. Et ce ici, qu'est-ce donc ? Ses doigts frôlent puis empoignent sans hésitation ce sol qui de suite s'échappe de ses mains en un léger nuage de poussière jaunâtre. De suite le mot sable s'échappe d'entre ses lèvres et son corps alors s'élève. Longs sont les cheveux qui alors tombent le long de ses épaules dans une immense cascade de grains et de filins noirs comme l'encre. Encre de Chine, chinée jusqu'au visage de l'intéressée à présent éveillée dans ce désert semblant sans fin.

Rien, rien ne semble être vivant ici, ou tu du moins plus vivant qu'elle. ses doigts s'élèvent soudainement vers son visage et tel une personne se découvrant pour la première fois, la jeune femme se touche et mémorise les traits de son visage. Yeux en amande, nez fin légèrement en trompette, bouche charnue et mâchoire fine. Puis, lentement ses doigts descendent vers sa poitrine peu proéminente mais présente. Elle sait enfin qu'elle est femme. Convaincue de sa découverte corporelle, c'est dans un silence total et une marche presque machinale qu'elle entame alors Le Voyage.

Oui, nous l'avons tous vécus dans ce désert, où les pieds brûlent sur ce sable, où les yeux pleurent face au soleil implacable. De bourrasques et de diverses tumultes, tous ont entamé la longue marche en perdant haleine et toute humidité sur leur bouche avide de civilisation et d'eau; surtout d'eau. Mais jamais notre femme ne bronche, marchant encore et toujours dans cette direction dans cette posture droite et fière. Et là, le sable ... se lève. À chacun de ses pas, à chaque soupir tout semble s'effacer au devant d'elle pour lui facilité au mieux cette tâche ingrate qu'est de survivre; seul.

Longue est la marche, tout aussi longue que la chevelure coulant le long du bassin de la dame au teint presque aussi blanc que l'apparente couleur des rayons du soleil. Puis vient l'apparition d'une masse rocheuse apportant ombre et réconfort temporaire à son pauvre corps. Elle se croyait seule jusqu'alors; plus maintenant.
La femme voit cette forme tout aussi femme qu'elle, plus blonde et plus hâlée qu'elle. Évanouie et le souffle court, cette personne était là depuis un moment et semblait déjà renoncer à la vie.
Femme fronce alors les sourcils, son coeur se serre et tout semble devenir clair pour elle : elle doit la sauver. Qui qu'elle soit.

Le vent souffle, siffle mais jamais ne la fait plier, cette forme fine bravant du désert les moindres dangers. Emportant sur son dos le poids d'un monde unique, un monde blond auréolé de hâlé et de rose, la femme aux cheveux d'encre transpire malgré la fraîcheur de la nuit tombée. Et quand enfin, elle pense sentir une présence "humaine" bien plus importante que leur deux corps réunis, elle ne voit rien d'autre qu'une pauvre âme esseulée.
Sourcils froncés, elle se sent pour la première fois agacée; pas contre l'homme qui s'approche d'elle ou bien l'inanimée non ... contre elle-même. Un mouvement anodin lui rappelle alors la nécessité de continuer malgré tout; ses lèvres sèches. Mais alors qu'elle se perd dans ses pensées, l'homme la touche et lui dit ces quelques mots

"Êtes-vous Takeko Nakano ?"
Tandis qu'elle pense se retirer et ne point lui accorder quelques mots, la femme nommée par ces mots, Takeko Nakano, fixe l'homme. Elle y voit le désespoir mais aussi une mince lueur de son opposé; Espoir. Et son Espoir, il le trouve en elle. Elle, la fille chétive aux cheveux noirs. C'est ce qu'on appelle l'espoir en l'humanité.
Il se noie dans l'ébène, le boit comme l'on s'abreuve avec délectation sous une pluie salvatrice en voulant la sentir plus, toujours plus. Mais bien vite, il s'arrête quand tonne la voix implacable de la Sauveuse.

"Je ne sais pas", commence-t-elle. "Mais ce n'est pas le moment. Avançons. Cette pauvre enfant ne tiendra pas."
L'homme ne put rien dire. Le silence était total sous ce ciel bardé d'étoiles rieuses. Mais Homme ne rit pas. Homme n'éclate pas de joie. Il s'exécute, simplement, et cela sous le regard étonné de Femme aux cheveux d'encre. Pas un mot d'échangé, chacun suit sa destinée dans ses pas à elle, et plein d'espoir se gonfle le pauvre homme lui aussi exténué. Plusieurs fois, il a vu son pied s'enfoncer comme à son habitude, mais plusieurs fois il a vu aussi la femme l'attendre, toujours portant la femme à tête blonde. Et c'est le souffle coupé qu'il reprend sa route, toujours attendu par elle, sa Takeko.

Puis vient le moment où Le Voyage s'arrête, où l'homme stupéfait s'empresse de leur donner eau, nourriture et lit pour se reposer. Mais quand Takeko dépose la jeune femme encore inconsciente sur le lit, sa réaction stupéfait encore plus leur guide : elle se met à genoux, mains sur le lit et veille de ses yeux à présent légèrement cerclés de noir, sur l'état de sa protégée.

"Vous devriez vous sustenter et vous reposer, Takeko"
Dit-il enfin en lui proposant une pleine louche d'eau. Mais la jeune femme refuse d'une simple secousse de tête puis croise délicatement ses mains sèches entre elles afin de sans doute se donner quelque équilibre ou position de prière.
"Vous devriez. Elle aussi. J'attendrai mon tour."
Et l'homme s'exécute, encore, mais cette fois-ci y rajoute une inclinaison du corps, comme pour signifier son respect face à cette si frêle mais si implacable femme. Juste un coussin et la voilà endormie aux côtés de cette autre inconnue. L'homme l'observe alors, voyant que ses traits se sont soudainement déridés, comme si ... tout le poids qu'elle avait jusqu'alors soutenu s'était effacé de son visage.

C'est ainsi qu'est né la légende de Takeko, actuelle cheffe de notre milice. Belle mais sèche bienfaitrice de notre communauté. Ombre à la lance veillant sur nos nuités.
Si vous espérez un jour la croiser, je vous conseille sous un beau ciel étoilé de lever le nez. Blanche comme la plus belle de nos lumineux astres, elle filera suivi de son groupe dans un battement de capes et vêtements devant vos yeux éblouis.
Irl
Je suis Stella. J'ai 23 ans et 3 ans de rp en poche environ.
Je m'excuse d'avance si mon style avec Takeko est maladroit, c'est ma première expérience avec le genre "conte", vu que j'ai l'habitude de faire des approches plus sentimentales, plus directes en descriptif via un personnage, avec ses questionnements, ses ressentis sur l'environnement etc. J'espère en tout cas m'amuser avec vous et créer de belles histoires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Lun 25 Juil - 16:48
HIIIIIII TAKEKOOOO ♥️♥️♥️! COUCOU. TON AVATAR. EST MAGNIFIQUE OMD. Tout ce que je vois pour l'instant est parfait nfdkldsj,dk, bon courage pour ta fiche kiss ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Takeko
Incarnation
Mer 27 Juil - 21:28
Hiiiiiiii ♥

Titus. Je te l'ai dit. C'était tout nouveau pour moi. Et je suis vraiment, vraiment contente d'avoir pu donner vie à Takeko, que ça te convienne
Et j'espère que ce sera encore le cas car J'ai terminé ma fiche.

Que chacun puisse apprécier la lecture comme j'ai pu apprécier le fait de donner vie à ce prédéfini qui a un potentiel d'évolution et de profondeur qui m'ont conquise.

Voilà voilà ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Jeu 28 Juil - 0:50
Validation ♥
Avis sur la fiche:

Pffff que dire… Très franchement, tu as parfaitement compris le personnage. Il y a de la dignité dans ce que tu écris. C'est toujours juste, simplement raconté comme on raconté une légende, une histoire, j'ai été transporté. Très franchement. Le physique m'a emmené en Chine. Le caractère est juste, le parfait paradoxe entre l'autorité et la faiblesse, un être trop frêle pour en supporter le poids de la responsabilité du monde, mais qui continue d'avancer. Dans l'histoire j'étais dans le désert, avec ton personnage. Tous détails rendent ça tellement réaliste, on dirait presque une cinématique. Tout est beau. Simplement, ton personnage est beau et la façon dont tu la présente et très juste et touchant. C'est parfait. Tu es parfaite ;v;

Te voilà validée à présent ! Tu peux aller recenser ton avatar ainsi que ton voeu et bien entendu ton métier. Si tu veux tu peux aussi créer une fiche de lien pour te faire des amis et tu pourras également faire une fiche de succès&rps. Encore une fois toutes nos félicitatiooons et amuses-toi bien parmi-nous ♥ ! Tu as obtenu le succès « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » et tu as à présent un bonus de 15 points !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Habillée d'autorité, son audace n'a pas de prix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mitsubishi Motors au Salon automobile de Tokyo : L'audace D'une Ambition
» sondage région du monde !
» Melita/sac de café gratuit
» Problèmes avec l'Ecos2 ou RRTC
» Intellibox II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Incarnations-
Sauter vers: