:: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Incarnations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai tellement... - Sommeil

avatar
Messages : 3
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Sommeil
Incarnation
Jeu 8 Sep - 0:33
Sommeil
▪ Feat : Dipper Pines - Gravity Falls.
▪ Âge du personnage : Entre douze et treize ans.
▪ Groupe : Incarnation.
▪ Jour d'arrivée : 47e jour.
▪ Signe particulier : A beaucoup de mal à différencier la réalité de ses rêves. Hyperactivité notoire. Sujet à des crises de narcolepsie fulgurantes.
▪ Quartier : Fusion.
▪ Métier sur Terra : Apprenti jardinier.
▪ Guilde: Horticulteurs
▪ Choix de la difficulté : Cauchemardesque.
▪ Code règlement : CEY BON ♥
I ain't happy
Il y a Sommeil et sommeil, l’un comme l’autre sont indissociables, inséparables, insupportables. Sommeil n’a pas sommeil, il est le sommeil. Il incarne la béate tiédeur dans laquelle vous flottez sous vos draps par une froide nuit d’hiver, son essence même se trouve dans cette activité hautement reposante. Quoi de plus normal pour lui que de ne ressentir aucune fatigue et pour autant s’affaler sans prévenir contre un aimable sol en dur, gagné par un ronflement enfantin causé par des sinus aux végétations dirons-nous peu commodes ? Pour parler crûment (que cela reste entre nous), cet état de fait les lui brise menues. Ce garçon ne dort pas pour vivre, il vit pour dormir ; cela le répugne à  un niveau que je peux qualifier de cosmique.



I'm feeling glad
Un blanc-bec court sur pattes, une touffe de cheveux d’un châtain mât, un arrogant sourire qui étire deux rebonds rosâtres jusqu’à découvrir une série de quenottes d’un blanc immaculé, une paire de prunelles aux pupilles noisettes, un visage potelé, fait de rondeurs attendrissantes, craquantes, absolument choupignblblblblblblblblbl... Un minois enfantin, somme toute. Pas encore ingrat, il n’aura sans doute jamais cette chance. Sa stature restera frêle, sa silhouette souple et mince, ses mains graciles et indociles.

Tout en mouvements énergiques et secs, ses déplacements contrastent avec ses endormissements aussi brutaux que subits, ceux-ci le gratifiant d’ecchymoses plus ou moins visibles en fonction du type de revêtement lui servant de filet de sécurité. D’un naturel bruyant, il est bien souvent affairé à occuper l’espace à sa disposition par des pitreries ou de grandiloquents soliloques narrant les dernières aventures qu’il n’a pas vécues. Une chose est certaine, évitez de le laisser s’exprimer. Pour le bien commun.



I got sunshine in a bag
C’est un moulin à parole qui se tient face à vous, se dandinant d’une jambe à l’autre, ses petites paluches toujours occupées à tourner et retourner un objet quelconque entre leurs doigts jovialement boudinés, son regard saute d’un point à un autre à tel point que vous pourriez penser qu’il vous a complètement oublié à partir du moment où ses propos se sont décousus pour devenir une intarissable maille d’informations toutes plus inintéressantes les unes que les autres. Vous pourriez lui donner un air lunatique quand, sans crier gare, sa dernière non-aventure, à bord d’un bolide des airs à l’allure de vieux coucou des débuts de l’aviation, se transforme en une diatribe sans queue ni tête à l’encontre des bénis qui l’ont, de son si modeste point de vue, privé de son plus grand rêve : parcourir le monde en quête d’aventure. Puis la plainte devient lancinante lorsqu’il en vient à son initiation au métier de jardinier, sa vie quotidienne, ses déboires et... Le voilà à nouveau perdu dans une jungle à l’atmosphère étouffante et humide, fuyant après s’être emparé d’un trésor inestimable. Si seulement son Béni avait correctement formulé son vœu...
I'm useless but not for long
Thème optionnel ♪
« Ça,

Une paire de petits pieds chaussés de souliers de sport, des baskets d’un bleu nuit délavé aux semelles élimées et presque décollées, retombent sur la chaussée après s’être propulsée du haut du balcon pas bien élevé d’un appartement qu’elle semble visiter fréquemment. Souplement réceptionnés, ils frappent ensuite le sol avec légèreté et rapidité, soulevant un nuage de poussière, en cadence, au rythme d’une respiration haletante ponctuée d’un rire quasiment hystérique, atrocement puéril et invivable. Un cri s’échappe : « Paaaapyyyy, il s’est pissé d’ssus ! Paaaapyyyy, il s’est pissé d’ssus ! » Et en retour une exclamation de fureur retentit de derrière ce duo de petons coureurs, une bouteille d’eau – grande contenance, au moins un litre et demi, et pas encore complètement vide – vient s’écraser non loin d’eux entre deux foulées.
c’est Sommeil.

Il ne sait plus exactement quand il est arrivé ici, tout est confus dans sa tête entre ces images de la station spatiale dans laquelle il mangeait en apesanteur un bol de nouilles, hier soir, et les noms de toutes ces fichues plantes qu’on lui fait retenir. Et avec ça il y a les noms, les têtes, de tous ces gens avec qui il vit. Avant-hier, Archimède lui recousait la jambe que l’on avait dû lui amputer à cause du rondin de bois géant qui lui avait roulé dessus alors qu’il délivrait une princesse amazone détentrice d’un immense trésor en chocolat. Encore heureux qu’il se soit souvenu de lui, sans quoi il aurait refusé de l’opérer et le pauvre Sommeil aurait dû se reconvertir comme pirate à jambe de bois.

On dit de lui qu’il a quelques petits problèmes ;

Sa cavalcade effrénée se poursuit inlassablement, il ne cesse de rire à la face du monde tandis qu’il quitte le dur de la route, les bâtiments ayant cessé de défiler de part et d’autre de sa vision périphérique en une épileptique suite de façades au blanc lumineux. Ses chaussures le guident sans même qu’il ne se résolve à observer les alentours. Il n’y prête pas attention, il connait les rues par cœur, ses déplacements relèvements à présent de l’automatisme le plus absolu. C’est un baroudeur, un explorateur dans l’âme, un enfant bercé par des rêves de nouveauté. Il bouillonne d’énergie et d’idées.

rien de bien grave, soyez rassurés.

Les grains de sable sont envoyés Dieu sait où à chaque pas, chaque rebond de l’enfant. Il ralentit petit à petit, il est assez loin à présent, Papy ne devrait pas le retrouver de sitôt. Sommeil s’accorde une pause qu’il estime bien méritée, fléchissant les genoux pour y déposer les paumes de ses menues paluches le temps de récupérer son souffle. L’air est étouffant, ce qui ne l’aide en rien. La toile bleue de son pantalon est trouée, il peut sentir ses genoux couverts de croutes sous sa peau, il trouve la sensation désagréable. Ses joues sont empourprées et son visage visiblement humide de tout cet exercice. Cependant, cela en valait la peine, ce bougre de Clochard n’a qu’à savoir parler correctement, ça lui aurait évité de formuler un vœu bancal et aurait permis à son Incarnation de faire ce que bon lui semble de sa vie. Au lieu de ça, le voilà obligé de repiquer en serre des carottes. Grâce à son imbécile de Béni.

C’est un gentil garçon,

Un coup d’œil sur la gauche, deux sur la droite, pas la peine de regarder derrière lui. Il repart d’un bon pas plus en avant pour s’engager à nouveau dans La Perle. Il empoigne à l’aide d’une salade de doigts son vêtement orange pour le rajuster, tout en accélérant le rythme pour à nouveau trotter. Il est fier de ce qu’il vient de faire, c’est certain, à voir le maudit sourire goguenard qu’il porte à ses lèvres. Il s’imagine déjà racontant ce nouveau mauvais tour aux autres mioches qu’il fréquente, il devrait facilement leur soutirer des regards admiratifs. Qu’ils parlent de lui et le jalousent ! Personne ne lui arrive à la cheville quand il s’agit de rendre la vie d’un Béni impossible.

dans le fond.

Il promène ses mirettes autour de lui, cherchant à s’orienter dans la ville plutôt que de laisser ses jambes le guider, sa progression se fait plus lente sans qu’il n’en prenne conscience, les silhouettes autour de lui deviennent plus floues et le brouhaha de vie qui animait ses tympans devient opaque, uniforme. Un remous constant dans ses pavillons. Ses paupières s’alourdissent et il ne peut rien y faire. Ses épaules s’affaissent tandis qu’un rictus lui déforme les traits en même temps qu’un irrépressible bâillement, il tente d’articuler, en vain : « Et mer-... » En une fraction de secondes, ses articulations fléchissent, s’amollissent, il perd le contrôle. Bam ! Il s’est étalé au sol, les gens s’écartent autour de lui, ne lui adressent pas même une œillade interloquée, ils continuent leur route en décrivant un arc-de-cercle de part et d’autre de son petit corps maigrichon de tout son long exposé à l’affolante chaleur du sable bouillonnant. Il se réveillera avec un beau coup de soleil dans la nuque et la face cuite. Il n’apprendra jamais, cet âne bâté.

Mais seulement dans le fond. »
Irl
Holà ! J'ai fraîchement débarqué sur Nota Bene grâce à un certain Archi-chouette type, c'est la tentative la plus totale pour la fiche ! Vous pouvez m'appeler par le superbe diminutif Soso qui va à merveille au p'tit Sommeil. J'ai dix-huit piges et je suis un monsieur ! Au plaisir de RP/déconner ensemble ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Jeu 8 Sep - 0:37
*Lance des sacs de fleurs sur sa tronche*
BIENVENUE ! Je suis tellement content de t'avoir à nouveau sur un forum avec moi.
Bonne chance pour la fifiche !
basket

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Princesse
Incarnation
Sam 10 Sep - 22:58
Ave et bienvenuuue !

Oh là là ce fameux Sommeil, on en a entendu parler êê et il est à la hauteur des attentes hihihi
Juste deux petites remarques à te faire, pour être sûre :
1) Qu'on soit bien clairs, quand Sommeil rêve d'amazones, de pirates, d'avions, etc... Il s'imagine ces notions à partir de ce qu'on lui a raconté, il ne connaîtrait pas l'existence des pirates à moins qu'une personne ne lui en ai parlé, ni rien, n'est-ce pas ? Il ne peut pas les connaître autrement qu'à travers les récits (à moins qu'un corsaire slaoui n'habite à la Perle, qu'Antoine de Saint-Exupéry n'y débarque à bord de son coucou, etc...), puisqu'il ne vit que depuis le 47ème jour, qu'il n'a que quelques semaines à quelques mois d'existence dans un milieu restreint où l'on ne voit pas beaucoup plus loin qu'un horizon où il n'y a rien. Où rien n'existe que ce que les habitants instituent ou ont apporté de leur patrimoine immatériel avec eux.
(Il peut donc avoir des interprétations, des images très personnelles êê)

2) La Perle, c'est une ville dans le désert. Dans le désert, il y a du sable. Donc à la Perle, il y a du sable. Dans le désert, il fait chaud. Donc à la Perle, il fait chaud. Enfin pour te la faire courte, à la Perle, il fait chaud et il y a du sable partout. Genre, comme là :

(juste les rues hein l'architecture c'est pas exactement ça) (les murs sont blancs à la Perle, pas couleur terre) (j'avais très envie de placer Timbuktu lel)
Donc bon, quand tu parles de bitume, de macadam, et surtout, de la fraîcheur de l’asphalte (IL FAIT BOUDREMENT CHAUD BON DIEU) (au bord de la Méditerranée marcher pieds nus sur l'asphalte cuit par le soleil en plein été est l'une des pires expériences infligée à mes petits petons alors en plein désert)... ça ne va pas. Le petit chou, s'il tombe face contre terre, il grille comme un toast.

ENFIN VOILÀ, j'espère qu'on est d'accord pour le premier point, et je vais te demander de bidouiller un peu ta fiche en accord avec le deuxième.

Bon courage ♥

_________________
#ff3399
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Sommeil
Incarnation
Sam 10 Sep - 23:14
Alors !

1) Sommeil n'est évidemment pas un petit garçon omniscient, mais il a comme qui dirait l'imagination féconde. Le délire du personnage reste avant tout un profond décalage entre sa vision du monde et celle qui est belle et bien réelle, ça se nourrit profondément dans l'absurde (cfr le passage d'histoire où une jambe amputée peut être recousue, ça tombe sous le sens que pratiquement c'est... Paaaas... Trop possible, donc c'est une grosse invention de Sosommeil qui a un petit peu de mal à décrocher de son nuage) ! Donc oui, effectivement ce sont des éléments acquis par ce qu'on aura pu lui raconter, les bribes qu'il aura entendues, les histoires qu'il se fait sur les explorateurs, rien d'inné. Après, comme j'ai essayé de tâtonner avec l'idée dans la fiche, si c'est un rien borderline par rapport à ce qu'il est capable de connaître, il ne faut pas hésiter à me le dire et je changerai ça ! Je ferai en sorte que plus tard ce soit largement appuyé par le RolePlay, chose qui tant qu'à présent est un peu difficile ! gambader

2) Mea culpa, mon attention qui m'aura fait défaut quand j'ai écrit ça ! Je le change immédiatement. cute (Ça n'empêchera pas le pauvre mioche de faire le toast au sol, il n'a pas de chance. ♥️)


EDIT : Du coup c'est changé ! Voilà voilà ! coeur (Oui je cautionne à 217,54% le délire sur les chèvres.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Saint-Maur des Fossés
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Cancer
Béni
Sam 10 Sep - 23:42

KYA
je t'aime genre x1000
j'exagère pas (même si sommeil c'est un peu une victime)
je te dis bienvenue, même si je voulais à la base te faire un avatar ok
(oui ça a pas de rapport)
(ptn je suis grave excitée, j'ai grave aimé ta fiche voilà au revoir)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Princesse
Incarnation
Dim 11 Sep - 2:20
Validation ♥
Avis sur la fiche:

BIENVENUE OFFICIELLEMENT, DONC ♥ Que dire que dire, comme je te l'ai dit je suis contente que petit Sommeil soit arrivé et surtout joué par cette jolie plume qui est la tienne êê (et visiblement je suis pas la seule hein Cancer) (j'ai adoré ton histoire, ponctuée par ces petits commentaires en italique) Merci pour tes modifications ! Petite précision que j'ai oubliée, il y a donc du sable dans la plupart des rues oui, mais il y a aussi des quartiers pavés (le quartier des Bénis par exemple, il y a des pavés) (ils sont grossiers et inégaux, mais ils sont là). Eeeet sinon pour le point numéro 1) c'est bon, alors ! Hâte de voir ce que ça donnera en RP 8) (ps) (euh) (tu es apprenti jardinier et je suis potagère bjr ♥) (ça pourrait être rigolo vu que Sommeil et Princesse sont arrivés à un jour d'intervalle, Sommeil aurait le seum parce qu'il serait encore apprenti alors qu'elle elle aurait son potager /meurt/) (NAN EN VRAI ON PEUT FAIRE DES CHOSES TELLEMENT CUTIES JE NEED)
BREF
FELICITATIONS SOSOMMEIL
Maintenant, AU DODO POUR MOI

Te voilà validé(e) à présent ! Tu peux aller recenser ton avatar ainsi que ton voeu et bien entendu ton métier. Si tu veux tu peux aussi créer une fiche de lien pour te faire des amis et tu pourras également faire une fiche de succès&rps. Encore une fois toutes nos félicitatiooons et amuses-toi bien parmi-nous ♥ ! Tu as obtenu le succès « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » et tu as à présent un bonus de 15 points !

_________________
#ff3399
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
J'ai tellement... - Sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» danaé + ne crie pas ton bonheur trop fort, la jalousie a le sommeil léger.
» [Shadox] Lost Time, Outburst (w/ Yuuichi) et Tellement conne...
» Système de faim/soif/sommeil avec jauges
» Réglage sortie audio : passthrough
» Quelle est votre position favorite pour dormir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Incarnations-
Sauter vers: