:: Proposition :: Registre :: Fiches en cours :: Fiches refusées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

wallow in my sorrow for a hollow tomorrow ; end.






Invité
Invité
Lun 5 Sep - 23:20
Suleen
▪ Feat : Chrollo Lucilfer  - HunterxHunter
▪ Âge du personnage: Vingt-cinq ans.
▪ Groupe : Béni
▪ Jour d'arrivée : 31 jour
▪ Jour de disparition sur Terre : 10/03/1584
▪ Ancienne occupation : Apprenti Parfumeur.
▪ Métier sur Terra : Parfumeur.
▪ Guilde :Savants
▪ Quartier : Fusion.
▪ Choix de la difficulté: Cauchemardesque
▪ Code règlement : C'est perf ♥
Vœu
▪ Explication : Qui avait-il d'autre à souhaiter ? Oh oui, Suleen voulait voir, ressentir du plus profond de son être ces semblables amours, cette joie et puis tout le reste. Suleen voulait se sentir vivre ou tout ou plus se sentir vivant. Suleen voulait être humain. Suleen voulait simplement être lui, enfin sans une seule révérence, sans une seule pensée cachée.
▪ Restriction : Il le sent alors, ce manque qui c'est accroché au son cœur. Suleen bientôt se rattachant à ces maigres attentions qu'il aurait vues comme futilité par le passé. Suleen demandant encore ces regards, ces caresses ou ces simples paroles lui étant destinées. Oui, l'homme n'a plus besoin que de tendresse, d'amour sous n'importe quels aspects. Chaque jour, chaque heure il ne pourrait s'orienter que par les paroles d‘autres, ne pourrait vivre que par ceux-là qu'il n'aurait vu que comme simples silhouettes dans sa vie.  Alors, il la cherche encore et encore cette attention vouée à devenir dépendance. Suleen ne vit plus que pour cela, redeviens ombre si ce caprice n'est exécuté. Suleen ressent l'amour arraché de ses tripes, devenu sa seule raison de vivre.



chui bô
Abysse se longeant dans ses orbites, dressant son portrait. Précipice le long de ses reines, comme une demoiselle en détresse. Douce formes, muscles ne demandant qu'à lui transpercer la chair, finir ce début de mort qu'il représente. Oh, sombre demeure apparaissant au creux d'un regard. Étrange palace qu'est sa carcasse entre sombre dessein fuyant au creux de ses lèvres et douceur feinte d'un battement de cils. Délicat, fragile aussi apparaît-il et déjà ses doigts s'entremêlent. Et déjà, sa poigne se referme sur votre poignet. Suleen, vous laissant mourir dans son emprise si frêle, si étouffante pourtant. Il est homme, de la ligne de sa mâchoire jusqu'à la racine de son être. Laissé à l'abandon, Suleen, mort encore et déjà si soigné comme né de propreté et de manière si bien apprise. Droit, distingué, on le lui a appris, on l'a gravé dans sa chair. Et déjà sur son front se dessinent les quelques lignes d'un impardonnable péché. Peau percée, encre coulée dans les méandres de son existence, il cache ce vague signe de mauvais augure, Suleen. Toujours bandé, ce front dont il aurait dû être fier. Toujours caché du voile sombre de sa chevelure pardonnant ce simple affront alors on oublie encore sa chair fendue de cette si affreuse cicatrice. Et puis encore, Suleen se voit couronner, ici et là : pendent à ses oreilles les pierres précieuses représentant son existence, ce qu'il aurait dû être sans doute. Ce qu'il est encore, dans cette seule façon de vous sourire, de vous cacher ces choses-là d'un simple revers de main puisque déjà du bout de ces lèvres si efféminé se dresse cette laideur-là. Suleen, hideux dans cette simple façon de vous bercer de son reflet, de ses embrassades oh si bien exécutée restera gouffre sans vie.



Fabulous
Il aurait aimé tout posséder Suleen, tout voir entre ses mains, les orner alors de pierres précieuses et de paroles enchanteresses. Et sans doute n'existait-il qu'à ses yeux que ses propres désirs, ses passions lui brulant le bout de ses doigts. Oui, Suleen n'a jamais aimé que ces choses insignifiantes, futiles et ennuyantes. Alors, fut-il simplement déjà lassé de ces simples amours. Docile, Suleen le fut, pris entre cette simplicité et la mort lui frôlant le coup pour mieux le mordre. Docile, Suleen l'est sans doute encore, prit dans ce silence qui l'enchaîne et bientôt par sa propre personne effrayée par ce qui aurait été appelé « monde ». Mais encore, l'homme n'aurait été qu'incapable de le voir, de le frôler ou d'admirer ce qui n'aurait séduit sa personne. Suleen perdu dans ses caprices, ses manies si bien installées. Et déjà au creux de sa bouche naquit poisson. L'homme mord en délicatesse, l'homme devient expert et laisse naitre ici et là des phrases qu'il ignore. Il est sans doute la mort cueillant ses patients, insensible, ennuyé et déjà en toute beauté. Aussi, cru qu'il n'aurait jamais pu l'être, né pour rester sans grand ornement et déjà belles toilettes l'accueilles, jolies mains s'accrochent à son bras. Suleen n'aime que cela,  se voir prince, se voir exaucer ses propres exigences pour finalement s'en lasser, encore, encore. Suleen n'a jamais rien aimé que ces vagues choses là dont il a oublié les formes. Il laisse disparaître ces traces frivoles de ce qu'on lui a appris à renier. Suleen n'a jamais été qu'un reflet de ce qu'on voulait qu'il soit. Et Suleen n'a jamais eu d'autres efforts à faire que de respirer cet air là qui lui appartenait sans doute. Rien de plus, il n'en aurait sans doute pas eu la force. Puisque, ainsi est Suleen, faible animal se prétendant lion. Faible crapaud écrasé sur les bords de la route. Il n'y aurait sans doute autre portait à relater.
Histoire
D'aussi loin qu'il s'en souvienne, il y avait toujours existé dans le fond de son air, cette fragrance-là. Les roses avaient toujours fanées sous ses pas, sur les tissus froissés de par ses mains. Oui, Suleen était né pour effacer ce naturel si horripile, pour laisser sur son passage les derniers caprices de la cour et satisfaire d'un cristal remplit d'eaux sucrées les désirs étranges d'un peuple ricanant sur des airs inconnus. Suleen né étranger entre deux soirées mondaines, comme une simple commodité. Suleen nommé et puis déjà formé, taillé comme si le joyau qu'il était n'aurait pu orner que la couronne de sa propre famille, de ces belles bouteilles n'attendant que ces fausses émanations, et puis rien d'autre. On avait déjà trouvé piédestal ou le placer.
Alors, il grandit Suleen, le nez déjà perdu dans les encens de ces dames, dans les mixtures des cuves de l'entreprise familiales. Il finirait pars devenir propriétaire de ces tricheries s'effaçant jusqu'au fond de son crâne, il finirait par mourir aspergé de cette eau bénite aux douceurs senteur d'été. Et il aurait trouvé cela risible. Alors, Suleen dans ses délicatesses apprises, ces sourires imités se perdit entre deux plis de toilettes, entre deux rires à ses oreilles. Des baisers furent volés, des étreintes furent menés à bout et puis plus rien. Au bout de chaque caresse encore, il ne ressentait que la violette se perdant à sa bouche, que l'anis mordant sa joue et brulant pour son amour. Oh oui, Suleen perdit simplement sa vie du bout de quelques gouttes aspergées. Au bout de divin amour épuisés par l'huile frottée sur ces corps désirés. Encore, encore, on lui dicta sa conduite. Encore, encore, on inscrit dans son langage des armes diverses, capable de tenir Londres en laisse, alors, la cour serait accessible à la famille. On y servirait Elisabeth pour enfin graver ces lettres sur la pierre, pour laisser encore la rose s’ouvrir sur son corset afin de séduire ses amants. Il se prêta au jeu, Suleen. Il y fit beau début. Après tout, sans doute n'était-ce qu'ici la seule chose dont il était capable, lui qui encore faisait mourir les fleurs sur la bouche de ses dames sans leur offrir des rêves ornés de psyché. On lui apprit à transformer le naturel en surnaturel. On lui apprit à ne pouvoir que déceler chaques fragrances sans qu'il ne puisse jamais absorber la sienne. Se dessina alors la cage qu'il avait désirée. L'or s'en prit à ses os, le laissa comme pantin. Se ferma alors son esprit sans que rien ne puisse résoudre l'homme à devenir ne serait-ce que quelqu'un. Alors il tombe, Suleen. On ne récupéra que sa carcasse, que ces doigts capablent de vous emmener valser, de vous imbiber de l'imperceptible arôme de jasmin. On peint alors les devantures de la maison, on laisse trainer sur des bureaux renommés le sceau d'une nouvelle famille encore plus fortunées. On offrit le monde à celui qui n'aurait su l'admirer. On lui pardonna tous ces péchés, des immondices aimées dans un caprice, ces choses cicatrisées sur son front, sur sa mémoire. On le fit devenir noble au milieu de ces femmes qui ne ressemblaient plus qu'à quelques flacons sur des étagères pour celui qui les faisaient devenir mystiques. Enfin, il y eu cette vague lettre. Enfin, il y eu ce nouveau caprice. Ces mots soufflés et désiré sans qu'il ne sache vraiment si tout cela ne fut qu'un rêve, si tout cela ne fut qu'une autre foucade.
Enfin, il y eu Terra et puis… Ce fut tout.
Irl
Salutation divine de ma part (ouai tavu) je ne donnerais aucun de mes pseudos parce que je suis une malpolie mais pas trop mâle mvoyez ? Je tiens à dire que je ne suis ici que parce que j'avais le Fire (ého ého) aux fesses et que si je voulais que les 600 notifications "VIENS" disparaisse fallait que je le fasse yo. Je suis une adepte des gifs moches de kpop sinon, venez on échange comme les cartes pkms. Ha aussi, j'aime les mps, ceux qui m'en enverront recevront tout mon amour voir même mes fautes d'orthographes. Also, si vous voulez rejoindre la guilde de "ptn Suleen tu viens de gâcher un vœux jtejur", tapez "abruti" au 83647 sur la face de votre voisin. PUISQUE JE NE M’ARRÊTE JAMAIS : personne ne meurt sur terra... mais il y a des rites funéraires. Il n'y a que moi que ça choquiquote ? Funérérérez-moi. ET après je m'arrête (peut être) je ne sais pas faire un ou avec accent sur mon clavier (soutenez moi svp pour ma famille) donc merci de ne pas prendre ça en compte. Allez kiss faut que j'aille aider Simone à faire la popote.
(c'est de votre faute aussi laissez pas les parties irl libre)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Lun 5 Sep - 23:25
T trébo
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Lun 5 Sep - 23:26
VINDIDIOU

Fort bien, tu as tout notre amour sache le. Soit le bienvenue, amuse toi bien parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche qu'il me tarde de lire. Comme tu as l'air d'un parfumeur adorable. Il me tarde de voir ce que ça va donner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Firenze
Béni
Lun 5 Sep - 23:33
SULEEN EST A MOI


bienvenue bb c'est toi le plus bo ♥♥♥♥♥
(veri archi jvais vous niquer je devais poster la première kcjskozlq)

_________________
wt
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 5 Sep - 23:44
Vérité - je vois que tu ne dis des choses assortie à ton prénom. I laîk.  
Archimède - Merci bien heheheh ! On y travaille moi, mon cerveau et mes chinois qui écrivent tout ça.
Firenze - *wink wonk*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Dim 11 Sep - 1:53
Coucou Suleen et on s’excuse platement pour le retard, mais on arrive avec tes restrictions ! Cela dit il va falloir que tu modifies simplement le fait qu’il se fasse tatouer, car il me semble que les tatouages n’étaient pas légion à cette époque. Ce n’est pas une question de perception, mais plus de moyen? Et puis même une croix sur le front? Si c’est pour correspondre à l’avatar tu peux très bien dire que ton personnage c’est fait tatoué sur Terra?

Aaah et si tu devais mettre un mot ou une groupe de mot pour définir le voeu de ton personnage, ce serait?

Hihi et voilà, c’est tout, il te suffit de modifier cela et de t’approprier une des restrictions ci-dessous et le tour sera joué ! (PS; sache que j’ai beaucoup aimé ta fiche hinhin j’ai hâte de poster le message de validation.


SANS PLUS ATTENDRE VOICI TES RESTRICTIOOOONS !


Nos propositions


perte de l’odorat
On dit que le nez d’un parfumeur est aussi fragile que les mains d’un artiste. Que c’est la finesse de ce sens qui permet à celui qui créé de pouvoir innover, de pouvoir à son tour fabriquer des merveilles olfactives. Mais le voilà privé de son sens le plus fidèle. De son sens le plus utile. Il ne peut plus hûmer. Inspecter du nez. L’Incarnation née de cette restriction serait le Nez absolu.


dépendance affective aiguë
Chaque jour que Dieu fait, Suleen a besoin d’être aimé. Il n’y a là aucune connotation romantique, l’amour qu’il recherche peut être de toute nature possible. Qu’importe ? Tant qu’il est là ! Lorsqu’une personne lui témoigne d’un semblant d’affection, d’attention, de gentillesse, il l’élit pour la journée et ne peut plus la lâcher. Il recherche sa compagnie, se comporte presque comme un enfant, cherche par tous les moyens à s’attirer sa tendresse. Et puis, le lendemain, ça recommence, avec la première personne qui lui offrira de son attention de la journée. Et si personne ne le fait… Il se sent complètement égaré. Sans repères, abandonné à lui-même, sans force même pour avancer (à quoi bon avancer, lorsqu’on est tout seul ?). L’incarnation de cette restriction serait l’Indépendance affective.


misandrie maladive
Depuis qu’il est arrivé sur Terra, Suleen a l’impression constante que les hommes ne savent rien faire. Qu’ils provoquèrent le déclin de cette civilisation. Il se rabaisse, a du mal à percevoir les autres individus de son sexe comme étant particulièrement utile à la société de toute façon. Et puis c’est bien connu. Les hommes sont plus bête, les hommes sont moins fiable. Les hommes sont moins constant. Prétendent beaucoup, mais après tout qu’est-ce qu’ils en savent? Rien. Non. Suleen est incapable de voir leur qualité. Ses qualités. Et c’est difficile, si difficile de supporter son sexe. Mais il le faut bien. Il le faut bien. L’incarnation de cette restriction serait le machisme.


Tu as 5 jours pour te décider, au-delà on archivera ta fiche ♥



_________________

HOCUS TOTUS


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Dim 11 Sep - 11:24
Pour le tatouage, j'aurais plutôt vu ça non pas comme une chose faites propre et lisse, mais plutôt bien quelque chose fait de sa propre main - on a tous connu ces intelligents aux collèges qui se tatouaient des trucs sur le bras au compas hoho -. Et du fait que c'était mal vu (et banni par l'église) c'est bien pour ça qu'il cachait son front et qu'il aurait sans doute été trainé dans la misère si cela avait été su et que la famille n'avait pas pardonné pour finir la lignée de la maison. Après si cela gêne vraiment, je vous change ça illico presto (ça débarrasse le plancher toussa).
Pour mon vœux, aussi futile soit-il (laissez-le pauvre bb suleen) j'aurais mis "se sentir exister".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Dim 11 Sep - 13:38
Ce serait donc une cicatrice et pas quelque chose de noir et de lisse comme tu le suggères mhhh. Une boursouflure ? Pour moi c'est plus un cicatrice, du coup il va falloir changer le terme. Ça ne me gêne pas particulièrement hein, c'est juste pour coller à l'époque hinnhin ♥ !

Tu as donc choisi la seconde restriction! Parfait! J'attends une réponse pour savoir quand la modification sera prête et on passe à la validation ♥

_________________

HOCUS TOTUS


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Dim 11 Sep - 17:51
Du coup j'ai changé quelques tournures, en espérant que ça aille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Lun 12 Sep - 19:00
Validation ♥
Avis sur la fiche:

Cette validation a pris le temps, mais voilà. J'aime beaucoup la façon dont toutes les informations sont induites dans le texte. La façon dont tu écris est juste génialissime. Je ne te cache pas que j'ai du relire plusieurs fois ta fiche pour la comprendre et je dois dire que ça ne m'a pas gêné au contraire. À chaque nouvelle lectures j'apprenais de nouvelles choses sur ton personnage. J'aime beaucoup l'ambition de Suleen, sa décadence aussi, je l'imagine assez destructeur également. Hinhin. Tout est parfait pour moi, néanmoins le métier de perfumeur sur Terra sera différent de celui sur Terre. En effet, la coquetterie est passée au second plan sur Terra, mais j'imagine que Suleen saura créer des fragrances apaisantes en cas de besoin pour soutenir le corps médical de Terra et pourquoi pas lancer la mode des parfums.

Te voilà validé(e) à présent ! Tu peux aller recenser ton avatar ainsi que ton voeu et bien entendu ton métier. Si tu veux tu peux aussi créer une fiche de lien pour te faire des amis et tu pourras également faire une fiche de succès&rps. Encore une fois toutes nos félicitatiooons et amuses-toi bien parmi-nous ♥ ! Tu as obtenu le succès « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » et tu as à présent un bonus de 15 points !

_________________

HOCUS TOTUS


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
wallow in my sorrow for a hollow tomorrow ; end.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sleepy Hollow question à propos des VFX
» Présentation de Sleepy Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Proposition :: Registre :: Fiches en cours :: Fiches refusées-
Sauter vers: