:: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Bénis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voir s’épanouir la fleur sans avoir l’air de la cultiver.

avatar
Messages : 4
Béni
Mar 23 Aoû - 20:47
Vertumne
▪ Feat : Iroh - Avatar, le dernier maître de l'air
▪ Âge du personnage : 71 ans
▪ Groupe : Béni
▪ Jour d'arrivée : 57ème  jour
▪ Jour de disparition sur Terre : 07/06/1930
▪ Ancienne occupation : Retraité
▪ Métier sur Terra : Jardinier - Horticulteur
▪ Guilde : Horticulteur
▪ Quartier : Fusion
▪ Choix de la difficulté : Cauchemardesque
▪ Code règlement : c'est bon pour moi ♥
Vœu
▪ Explication : Vertumne aimait profondément sa femme. Et elle l'aimait en retour, tout autant. Mais son jardin comptait plus pour elle. Au décès de son épouse, incapable d'arrêter l'agonie du lieu, Vertumne fit le vœu d'être capable de s'occuper des plantes comme personne. Parce qu'en chaque fleur il la voyait. Elle lui avait tout appris, mais chaque fois qu'il essayait d'appliquer ses connaissances, tout se mélangeait dans sa tête, s'embrouillait et ressortait en désordre et de travers. Enfin, de la clarté.

▪ Restriction : Agnostique. Une vie après la mort ? Le néant absolu ? Qui sait ? Vertumne était certain d'une chose : parfois ne pas se prononcer est la meilleure façon de ne pas être déçu. Pourtant, depuis son vœu, Vertumne ne sait plus quoi penser : tous ces signes et phénomènes étranges qui semblent le poursuivre, sont-il la preuve de l'existence des esprits ? Et surtout, sont-ils vraiment réels ?



Sillons et ridules
Des sourires pelotonnés au coin des yeux. L'émerveillement devant les choses du monde étalé au travers du front.
Parce que la nuit les univers se rejoignent, des yeux creusés par les étoiles plus que par le temps.
Pétrissure d'ambre et de compassion qui vous contemple, glissant sur l'âme sans la percer.

Se lier, avaler les mots par le cœur et les disposer dans des étagères imaginaires. Archiver l'Histoire, archiver l'histoire, conter leur métissage à ceux qui le veulent. Cultiver les mythes, récolter les croyances, les disperser entre ses lèvres. Parler, parler encore, laisser le silence œuvrer ; jachère kaléidoscopique. Étreindre par le regard et la parole, tendre des mains noueuses.

Porter sur son dos les peines, porter sur son dos large les plus jeunes. Sourire, sourire. Sourire à soi, sourire aux autres. Sourire aux fleurs. Sourire à la connaissance. S'abreuver à la source, suivre son fleuve. Oublier toujours, mais oublier surtout sa vieillesse. Oublier les noms, se souvenir des visages. Une joie pure tressée dans une barbe cendrée. Vouloir les autres, vouloir sa thébaïde. Avancer. Sillons et ridules.

Des mains veinées et assurées qui parlent plus que la bouche. Une force inaltérable qui meut un corps affaibli.

Les fleurs chuchotent, les mythes parlent, les Hommes crient.
Tous, les écouter.



Un cœur ceint de lierre
Souriant - Calme - Assoiffé de connaissance - Doux - Poli
Appelle les gens par des noms mythologiques parce qu'il n'arrive plus à apprendre de nouveaux noms.
Est très liant mais a besoin de moments de calme.
S'émerveille devant les fleurs et connaît leur langage.
Trop curieux - Envahissant - Soliloque tout le temps - Radoteur - Mémoire sélective

Rides de sourire - Souple - En forme - Dos large - Endurant
Prend soin de sa barbe et de ses cheveux qui sont toujours bien peignés.
A probablement besoin de lunettes mais ne l'avoue pas.
Toujours bien campé sur ses appuis.
Agite ses mains quand il parle.
Se balance en marchant.
Lent - Pue des pieds - Mal de dos - Bedonnant - Petit

Histoire
Vertumne perdit la vie deux fois au cours de son existence.
La première fois fut lorsqu'un incendie détruisit sa maison. Son âme, qu'il avait tendrement placée dans sa bibliothèque et qu'il avait incrustée dans chacune des pages de chacun de ses livres en les lisant, avait été dévorée par les flammes plus rapidement que le papier. Tout ce que ses parents lui avaient transmis, tout ce que ses proches lui avaient offert, tout ce qu'il avait au cours de sa vie accumulé chez lui disparaissait soudainement. Avec patience, il l'avait recomposée, bricolant de droite et de gauche, arrachant aux mots une partie de leur essence, grappillant de quoi la reconstruire.
La seconde fois fut lorsque son épouse succomba à une maladie anodine qui s'était soudainement aggravée. Le cœur de Vertumne resta cloué au fond du tombeau. Si sa première mort avait été douloureuse, celle-ci était insupportable et profondément empreinte d'aigreur. Le térébrant besoin de la ramener auprès de lui le poussa à s'occuper du jardin sur lequel elle avait toujours veillé avec une tendresse presque amoureuse, se coupant du monde. Si lui avait pu placer son âme dans sa bibliothèque, n'avait-elle pas placé la sienne entre les branches du vieux pommier ? Après tout, si lui était son mari, ce jardin n'était-il pas son amant ?
Il percevait chaque détail comme une marque de la présence de sa femme. Ses mains étaient le feuillage des arbustes. Ses lèvres étaient les pétales des fleurs. Ses cheveux étaient la toile des araignées qui courait entre les branches, parée d'insectes comme autant d'ornements et de bijoux. S'incarnait dans le vent sa voix ; et il crut qu'elle ne le quitterait jamais tout entière. Pourtant, si au creux des mains de son épouse la végétation resplendissait, au creux des siennes rien ne semblait espérer pousser. Déjà au cours de sa vie, Vertumne avait tenté sans franc succès d'assister l'hamadryade qu'était sa compagne. Il caressait encore l'espoir de garder les plantations en vie ; mais un jardin ne peut s'épanouir quand sa maîtresse déserte les lieux, et rapidement il se mit à dépérir.
Tout se flétrissait, séchait et disparaissait ; et Vertumne en même temps que ses arbustes se sentit s'éteindre une troisième fois. Se trainant plus que marchant, il traversa le terrain désolé accolé à sa demeure. Il apercevait quelque chose. Là, nichée entre les brins d'herbe, une lettre. Assis sur le sol à l'ombre des branches nues des arbres morts, il lu à voix basse l'écriture humide de rosée s'étalant sur le papier. Une adresse. Un salon de thé non loin d'ici. Le plant d'ancolie au pied duquel reposait la lettre quelques instants plus tôt s'agita dans le vent. Dernier survivant de cette œuvre de mort. Amphitryon de ses sentiments.
"Je peux encore la sauver..."
Peut-être parlait-il de sa femme, peut-être de l'ancolie : en cet instant, toutes deux se fondaient en un être.
Irl
Votre nom est INCONNU (vous êtes sur le net après tout, même vous n'êtes plus certaine de votre prénom ici). Vous avez dix-neuf ans et vous allez commencer des études d'ART. L'ART sous toutes ses formes et sous tous ses genres vous fascine, en particulier le THÉÂTRE. Vous aimez beaucoup de choses, mais surtout le CHOCOLAT ainsi que la LECTURE.  Vous êtes  quelqu'un de très MALADROIT et il vous arrive souvent de vous faire mal, mais vous arrivez tout de même à tirer des choses de vos MAINS, telles que des DESSINS. Votre plus grand problème de vie est que vous êtes DÉSORDONNÉE en plus d'être souvent EN RETARD. Vous avez une fascination pour les PETITS TRÉSORS, comme des scarabées morts ou des carnets vierges, que vous ENTASSEZ PAR DIZAINES.
Qu'allez-vous faire ?
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 25 Aoû - 1:00
Oh un Iroh sauvage !!
Plein de persos d'Avatar j'aime ça !!
Bienvenue parmi ici ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Takeko
Incarnation
Sam 27 Aoû - 10:18
Omfffgggggg !!!!! Irooooooooooh aaaaaaah aaaaaaaaah !!!! Mais c'est trop bieeeen !!!!
Bienvenue en tout cas j'ai tellement hâte de voir ce que tu nous réserves avec ce bon papy ♡

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Béni
Mar 30 Aoû - 1:07
J'ai tout rédigé <3
*envoie du chocolat sur les admins*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Béni
Mar 30 Aoû - 7:54
COUCOU TOI ♥
Les gens disent que j'ai pas de goût pour avoir Iroh comme perso préféré de tous les Avatars mais je m'en fous. Bienvenue ♥
===> Do a barrel roll

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Firenze
Béni
Jeu 1 Sep - 16:23
J'ai envie que Vertumne me raconte une histoire tous les soirs au coin du feu. thug

_________________
wt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Princesse
Incarnation
Ven 2 Sep - 1:05
Nos propositions


allergies aux plantes
Vertumne peut faire pousser des plantes comme personne, mais elles le lui rendent mal : le pollen lui irrite les yeux, la gorge ou lui donne de l’asthme, et le contact avec les nouvelles pousses provenues de la forêt lui donne de l’eczéma, des rougeurs en tous genres, le blesse même, lui donne des cloques aux mains, que le soleil n’arrange pas. Des allergies aux plantes en tout genre sont apparues avec sa main verte… Et il est bien obligé de faire avec. L’incarnation de cette restriction serait l’Insensibilité aux plantes.


Esprit es-tu là
Torches qui s’allument, porte qui claquent, craquement sourds et inquiétants… Partout où il va il le ressent. Il le sait, instinctivement, il n’est pas seul. On lui dit que ce n’est qu’une coïncidence qu’une coïncidence, que ce genre de choses n’existent pas. Et pourtant, les preuves s’accumulent autour de lui. Même la flamme vacille quand il s’y approche.. C’est comme s’il était hanté, comme si sa défunte femme le suivait, ou alors c’est peut-être les fantômes de Terra qui le suivent qui sait? L’Incarnation de cette restriction serait la Rationalité.


une plante contre un souvenir
À chaque fois que Vertumne fait pousser une plante, un souvenir s’efface de sa mémoire. Tout dépend de la plante qu’il fait pousser : une fleur, ou des pommes de terres, lui feront perdre un petit souvenir de rien du tout, un instant de citronnade partagée avec l’aimée, alors que les arbres fruitiers, eux, par exemple, se nourrissent de souvenirs beaucoup plus cruciaux. Leur point commun est que tous ces souvenirs, toutes ces bribes de mémoire qu’il oublie, sont tous liés à la mémoire de sa femme. L’incarnation issue de cette restriction serait le Souvenir de la femme de Vertumne.
(tu peux lui donner un nom) (l’appeler Madame Vertumne, si tu veux 8D)


Tu as 5 jours pour te décider, au-delà on archivera ta fiche ♥

_________________
#ff3399
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Princesse
Incarnation
Dim 11 Sep - 1:15
Validation ♥
Avis sur la fiche:

BIENVENUE VERT ! Officiellement, en fin ! Ca fait déjà un bout de temps que tu vagabondes parmi nous, tu fais déjà partie du décor, choupette, ça va presque me faire bizarre de voir ton pseudo avec une couleur ! Tu sais déjà que j'aime beaucoup ton perso papy, il est adorable et touchant (il me fait penser au protagoniste des Catilinaires d'Amélie Nothomb, c'était un vieux papy aussi, professeur de grec et latin par contre, qui aimait les livres évidemment, et puis sa femme, passionnément, avec qui il avait passé toute sa vie) Mais il va passer pour sénile, avec sa restriction, héhé 8) Enfin voilà, ON Y EST (désolée du retard, avec la rentrée, tout ça, cette semaine c'était le décès administratif), FÉLICITATIONS ET BON JEU PARMI NOU ♥

Te voilà validé(e) à présent ! Tu peux aller recenser ton avatar ainsi que ton voeu et bien entendu ton métier. Si tu veux tu peux aussi créer une fiche de lien pour te faire des amis et tu pourras également faire une fiche de succès&rps. Encore une fois toutes nos félicitatiooons et amuses-toi bien parmi-nous ♥ ! Tu as obtenu le succès « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » et tu as à présent un bonus de 15 points !

_________________
#ff3399
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Béni
Dim 11 Sep - 22:24
Yay <3
Merci pour les messages de bienvenue et l'aide des admins concernant ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir s’épanouir la fleur sans avoir l’air de la cultiver.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Problème de fondateur, comment reprendre le codage et changer une adresse sans avoir accès au compte fondateur ?
» Pouvoir voir le contenu d'un chatbox sans y être connecté
» Banni de son propre forum, sans avoir récupérer le moindre de ses documents. FA = injustice
» Supprimer mon compte sans avoir le mot de passe
» Les Visiteurs ne peuvent pas voir les vidéos sur le Forum,sans être membres..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Proposition :: Registre :: Fiches validées :: Bénis-
Sauter vers: