:: Palais :: Dôme de la justice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour n°78 (La garde veille et ne se repose pas.)

avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Lun 22 Aoû - 14:12
Jour 78.

Chevalier plisse les yeux, il a chaud, très chaud. Dans ses orbites pulse une douleur sourde et dans sa bouche seul le gout de la poussière demeure. Pourtant, pour la première fois depuis son arrivée sur cette étrange terre, il se sent calme, presque apaisé. Tout est si brouillé ici, déroutant, nouveau, sans parler de cette sensation de manque qui s'atténue peu à peu, mais qui pourtant reste en lui. Ses "gardiens" ont bien tenté de lui expliquer quelques termes, comme les vœux, le restrictions, les bénis et les incarnations, mais tout cela ne fait sens pour lui.

Alors retrouver un peu d'habituel dans tout cet extraordinaire lui fait du bien. Certains auraient sans aucun doute râlé à sa place, après tout il devait passer huit h-, sabliers à fixer l'horizon en attente d'un potentiel danger. Mais il était chevalier du roi et les tours de garde faisaient partis de ses devoirs. De plus il avait de l'ombre, un peu d'eau et même de quoi s'assoir si l'envie lui prenait, bien plus que n'importe quel soldat de la croisade.

La croisade ... chevalier se demanda ce qu'il en était advenu. Continuait-elle là-bas encore ? Semant ses morts et sa foi comme un homme ivre refoulant son vin ? Sans doute ...

Il se reconcentre sur son devoir, chassant ses pensées comme à chaque fois qu'elles reviennent vers son ancienne vie. Tout était encore trop confus, trop nouveau pour qu'il sache réellement comment gérer ça. Il devait apprendre, s'adapter et ensuite il découvrirait dans quel dessein Dieu l'avait amené ici.

A moins qu'il n'ait au contraire choisis de l'abandonner ...

Une bruit soudain le fait sursauter, quelqu'un arrive par les escaliers menant au toit de la tour de garde. Il se redresse, prenant une posture correcte mais méfiante. On ne l'avait pas avertis d'une quelconque visite, qui cela pouvait-il bien être ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Mer 24 Aoû - 13:33
vérité  & chevalier
ah ce sourire qui naît sur le creux de tes lèvres invisible mais dans ta voix oh oui c’est étrange (indescriptible) ta voix sourit elle inspire quelque chose de joyeux de malicieux oh il y’a un amusement sincère dans les syllabes que tu prononces dans ta démarche et tout tout absolument aspire à un truc un peu trop heureux pour ce monde un peu trop triste
ah tes chaussures qui claquent contre le sol contre les marches de pierre et ton regard qui parcourt (sous ton masque) la rigidité souple de ce monde il est beau n’est-ce pas le monde hein vérité il n’est que
(beauté)
oh non penser ça est un cruel mensonge le monde est moche moche moche et rien ne peut le changer même pas la plus grande volonté de ton (votre) empereur ni même le savoir trop grand de moi ou le sourire ravissant de sourire rien ne changera les choses tu essaye d’y croire pour ne pas trop espérer (c’est joli l’espoir mais ça nous brise vous savez et toi tu le sais bien ma grande)
et pourtant et pourtant quand on t’a parlé de ce nouveau arrivé un certain chevalier eh bien tu as espéré qu’il soit encore innocent que tu pourrais te divertirr un tout petit peu (vraiment un tout petit peu promis on t’a dit qu’il tombait amoureux sans arrêt et tu aimerais savoir si il y’a des chances que son palpitant soit touché par ta présence par ta prestance) avec sa naïveté alors te voici dans ces marches te voilà bientôt sur le toit que dis-je tu es déjà sur le toit petite vérité l’impatience te ronge et tu ne fais plus un pas tandis que tu plisses tes yeux d’or vers le soleil et oh tes traits sont cachés il ne peut pas remarquer tes joues rosies et tes commissures de lèvres relevées qui trahissent une si grande juvénilité
et tu te plais à voir que vous faites environ la même taille mais tu sais vérité il pourrait te briser en un instant tu es si fine si maigre vérité (le mensonge a quelque chose de misérable n’est-ce pas)
alors tu éclaircis ta voix rauque ta bouche pâteuse et tu lui tends une poigne amicale un peu masculine tout de même tout en énonçant simplement
-Bonjour ! Vérité, enchanté(e). Je suis venu(e) voir le petit nouveau dont tout le monde parle, à vrai dire la curiosité m’a poussé(e) bien plus qu’autre chose. Je me suis dit qu’on avait tous besoin de conseils, ce monde est bien différent de celui qu’on a connu avant n’est-ce pas ? Eh puis, tu dois en avoir assez de ce cercle ennuyeux. J’ai du temps à offrir.
oh tu omets ta nature d’incarnation ta féminité ou encore ta vraie nature oh vérité
(le mensonge est un vilain défaut)
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Mer 24 Aoû - 16:49
Chevalier observe l'être masculin qui se dresse soudainement en face de lui. La première chose qui
lui traverse l'esprit est qu'il est aussi grand que lui ; la seconde est qu'il semble très frêle, peut-être jeune ? Ou alors juste chétif ? Difficile de dire face à un masque, sans parler de cette étrange voix, qui sonne quelque part faux. En tout cas sa poignée de mains confirme cela, elle est faible, franche mais faible.

Un fourmillement traverse le bras du chevalier à ce contact, rien de désagréable, tout au plus étonnant. Cela remue quelque chose au fond de l'homme, mais quoi que ce fut, cela se rendort très vite, apparemment non-satisfait de ce qu'il voit. Toujours est-il qu'il se présent à son tour.


"Chevalier, croisé de sa majesté et actuellement ... " Il hésite "Sonneur de cor de garde ? A l'essaie ? J'avoue ne pas trop y comprendre, mais je suis un soldat et un soldat se doit d'obéïr quand bien même son allégeance est fraîche et le but de sa mission incertain."

L'homme marque une pause pour observer de nouveau le désert, consciencieux de son travail. Il regrette déjà quelque part sa tranquillité envolé, mais en même temps il aurait bien besoin des conseils que le jeune homme ? Lui propose.

"Je suppose que toute information serait la bienvenue en effet ... Je ne comprends pas grand chose à toute cette sorcellerie" désignant de ce fait la citée d'un geste de la main." Cela je dois bien l'avouer."

Libre à lui de les écouter ou pas ces conseils d'ailleurs, il ne veut pas paraître impolis notre chevalier mais un homme masqué ne lui inspire guère confiance, c'est là l'attirail des espions et des gredins, bien mal acquis sont souvent les "conseils" de pareils hommes. Il voudrait bien lui demander de l'enlever ce masque, mais la peur d'enfreindre quelques coutumes étrangères l'en empêche, le laissant attendre d'en savoir plus pour se risquer à pareil négociations. Enfin, il faut bien commencer quelque part, il lui propose donc le seul siège de l'endroit et reste debout pour sa part.

"Je vous écoute."

Dire que ce "monde" était différent de celui d'où venait Chevalier était un euphémisme. La preuve était là juste devant lui encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Dim 28 Aoû - 23:34
vérité  & chevalier
titus titus qu'as-tu encore fait
quel est encore ton caprice de faire de cet homme un croisé
(tu ne comprends pas petite car tout ça t'est inconnu tu n'as jamais entendu parlé de ces "croisés" et encore moins de sa majesté quel étrange mot)
croisé ça te fait penser à deux animaux pas pareil qui copulent oh on t'a expliqué vérité qu'il y'a des races et que certains disent que vous êtes séparés en deux races vous ceux qui peuplent la Perle et tu trouves ça un peu étrange car il a l'air un peu vieux pour être "né" ici (c'est ce qu'ils disent les humains ils disent qu'ils naissent qu'ils ont un papa et une maman)
tu l'écoutes parler sans grande attention le mot "croisé" reste tout de même gravé dans ton cerveau un peu trop jeune et tu l'observes curieuse un peu méfiante quand même (peut-être qu'il te prend pour une idiote)
alors tes lèvres ses pincent amèrement
tu saisis juste l'esquisse d'un mouvement vers ce misérablement siège sans amis (pauvre siège) et tu t'assois dessus peu convaincue par ses paroles un peu beaucoup douteuse
-Cesse de croire que je suis une personne idiote en me parlant de "croisés", ce n'est vraiment pas très gentil. Je ne te dirai rien tant que tu ne te seras pas excusé pour ta méchanceté.
tu es plus boudeuse qu'agressive vérité, tu croises tes bras sur ta poitrine en reniflant un coup le soleil tape aïe tu passes une main dans ta tignasse tout en l'observant derrière ton masque tout en le fixant tu ne veux pas décrocher ton regard car tu te sens rassurer quand tu vois l'individu qui te parle
(petite fille naïve)
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Lun 29 Aoû - 22:30
Mouvement de recul, incrédulité. Difficile de dévisager son interlocuteur quand il porte un masque et pourtant Chevalier le tente. Son invité semble maintenant mécontent, assis sur son siège. Qu'à-t-il dit ou fait encore, qui ne convienne pas à la logique étrange de cet endroit ?

En tout cas messire n'est plus en train de fixer l'horizon, cela change. Bon sauf qu'il se reprend bien vite évidemment, cherchant là une excuse pour réfléchir, se repasser le cour dialogue dans son crâne. Et tandis que la chaleur déforme la ville en contrebas, il trouve la réponse de l’énigme.

Il jette alors de nouveau un œil à son étrange interlocuteur, qu'il voit désormais pour ce qu'il est : un des "démons" qui peuplent ce lieu. Il n'aurait même pas dû hésiter au vu du masque, mais les gens s'habillent si étrangement ici et les démons prennent parfois une apparence si humaine.

Un bien étrange purgatoire.


"Si c'est le mot "croisé" qui t'a dérangé, sache qu'il s'agit d'un honneur bien particulier. C'est sa Majesté lui-même qui nous choisit pour défendre la vrai foi, loin de notre foyer. Vois-tu dans mon monde l'hérésie égare bien des hommes et il est de notre devoir de la combattre par tous les moyens avant que plus n'en souffre encore. Alors j'ai été choisis, enfin je me suis porté volontaire, et j'ai combattu et gagné, au nom de Dieu."

Ces mots ont le gout du sable dans la bouche de Chevalier et tandis qu'il les prononce il sent de nouveau le sang empoisser une barbe qui n'existe plus depuis quelques jours. L'air est âcre en pays de sainteté. Mais il ne s'en rend plus compte depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Mar 30 Aoû - 0:25
vérité  & chevalier
les mots se mélangent et tu ne sais plus quoi en penser c'est difficile ce qu'il essaye de t'expliquer vérité tu papillonnes bêtement des cils sous ton masque
(tu as chaud bon sang)
et ça te démange de le retirer
tes doigts caressent la surface lisse tandis que tu réfléchis à toutes ces choses tu passes une main dans ta chevelure et tu te tais un instant
(décontenancée)
tu l'es
et tu ne comprends pas ce mythe qu'il te raconte ces histories de croyance que de nombreux bénis pensent tu ne saisis même pas l'essence de
(se morfondre dans ce mensonge)
parce qu'il n'y'a qu'une vérité qu'un seul truc vrai alors pourquoi pourquoi s'abrutissent-ils dans leurs raisonnements solitaires sans queue ni tête
pourquoi ne pas créer une seule et unique (vérité)
un instant tu brises (les croyances) en remontant ton masque juste quelques secondes pour essuyer de ta manche ton minois de gamine (tu le baisses pour ne pas qu'il l'aperçoit alors qu'il a quelquelques tout de même de deviner les courbes de ton nez la pulpe de tes lèvres d'un rouge artificiel)
tu relèves ton nez à nouveau couvert en reniflant
-Je n'arrive pas à comprendre la nuance de tes paroles en fait, Dieu ça n'existe pas. C'est Titus qui a crée ce monde ici, vous êtes étranges les bénis. Vous avez un Titus là où vous venez ?
(au fond de toi tu penses qu'il y'a quelque chose d'au-dessus de tout ça)
mais
tu ne peux pas l'exprimer
la sincérité t'est inconnue alors tu te dissimules derrière tout ça
(derrière le si grand mot qu'est le mensonge)
tu te lèves pour se mettre à sa hauteur tout en t'étirant, car tu es irritée par les mots secs secs secs dont il a fait part
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Mar 30 Aoû - 0:45
Chevalier observe du coin du regard, détaille. Si part pudeur il s'est détourné quand le masque a commencé à se relever, souvenir de Jerusalem et de ses lépreux, par curiosité, il a tout de même jeté un œil, assez pour entrevoir une vérité troublante, ou un autre masque. Les démons sont retors, ils se déguisent toujours d'une manière ou d'une autre.

Contemplant la Perle, savourant son air chaud et ses vents brûlant, il écoute ce que dit son invité. Ainsi il ignore donc la parole divine, surprenant pour un démon du purgatoire. Mais quelque chose en lui le sait, que l'explication de la punition est trop simple pour cette terre, qu'il existe autre chose et peut-être que cet étrange lutin vient de lui en donner la clé sans le savoir.


"Un Titus ... Nous en avons un oui ..." Il marque une pose, savourant ce frisson d'être maintenant si proche de l'hérésie et de n'avoir pourtant personne pour le remarquer. Mais c'est un frisson coupable qu'il repousse vite pour laisser place à une parole pieuse, une simple constations.

"Nous lui donnons le nom de Jésus-Christ, il est le fils du seigneur, porteur de sa parole parmi nous et il est dit dans nos écris qu'un jour il reviendra pour nous sauver." De nouveau il se tourne vers la chose masquée. "Si comme tu le dis Titus a créé ce monde, alors c'est la preuve qu'il est sa ré-incarnation et que nous nous tenons en terre promise. Ce serait un miracle petit-être."

Un miracle, voilà qui le réconforte plus que le purgatoire. Quelque part, ce sang sur ses mains ... quelque part il pourrait avoir eu une signification. Espoir.

De toute manière cet endroit est trop beau pour être l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Mar 30 Aoû - 1:17
vérité  & chevalier
tes murmures sont bas et tes yeux oh tes yeux trahiraient une si grande innocence un si grand espoir si ils avaient le malheur d'être découverts
ta voix n'est plus qu'un murmure alors que tu aimerais hurler des tas de questions concernant toutes ses cultures étranges que les bénis décrivent
tes lèvres mordent les mots, déçues
-On m'a dit que les miracles n'existaient plus. On m'a dit que la chance était présente mais invisible. Je ne comprends plus rien, comment on peut avoor ce que vous appelez tous la foi quand votre vie est tiraillée par... une immense chose négative ? Ici tout le monde va bien, mais tout le monde va mal.
tu tournes en rond, ton regard s'échappe alerte il fixe le ciel bleu
-Je ne comprends pas.
oh si que tu comprends vérité c'est l'espoir qui te fait vivre c'est tes croyances
celle
de pouvoir comprendre qui tu es par exemple
le mensonge est dur à porter
le mensonge est léger aussi
et tu te rends compte de ton erreur de te confesser à moitié ainsi à un parfait inconnu, tu laisses un petit rire forcé (c'est un peu triste) mensonger (las) t'échapper tu t'enfermes dans
(le mensonge ces trois syllabes reviennent souvent)
alors tu hausses les épaules nonchalante fatiguée
-Enfin bref, je suis venue pour toi. Je peux te conseiller de regarder une chèvre dans les yeux si tu veux son obéissance. Ou encore mh. Ah je sais ! Te balader nu une fois la nuit tomber, ça nous immunise contre les morsures de serpent.
oh c'est ridicule vérité pas crédible du tout et sans doute il va te virer ou se moquer de toi comme certains car tu essayes lâchement de détourner le sujet
(oh oui que le m e n s o n g e est lâche)
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Mar 30 Aoû - 1:49
Chevalier cette fois-ci s'est retourné, peut-être a-t-il perçu sans le vouloir la peine de son interlocuteur, peut-être a-t-il enfin remarqué qu'elle ne cherche plus tant à cammoufler sa voix. Toujours est-il que pour la première fois il la regarde droit dans les yeux et se penche vers elle.

Il se penche vers elle tandis qu'elle débite sornette et mensonges sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire, il se penche vers elle tandis qu'elle fuit. Mais il n'y a dans cette poursuite qu'une infinie douceur, presque un baiser d'amant.

Chevalier au fond sent qu'il aurait pu déjà il y a bien longtemps faire ce geste. Avec d'autres qui en avaient besoin et qui parfois en retour n'ont reçu que ses moqueries et ses humiliations.

Il ne soulève pas le masque, le caresse juste du bout du doigt. Il choisit de l'ignorer plutôt que de l'enlever et à voix basse lui demande :


"Petit lutin, veux-tu connaitre la foi et entendre la parole de notre Seigneur Jesus-Christ ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Mar 30 Aoû - 2:14
vérité  & chevalier
halte à la tendresse elle t'étonne
halte aux doutes ils t'étouffent
tu écarquilles tes prunelles et tu te retiens oh oui tu te retiens de lever la main pour attraper son poignet et le retenir pour ne pas que ses doigts aillent plus loin ils sont bien ici non tout contre ta seconde peau
oh tu ne résistes pas à la tentation tu enserres juste en dessous de sa maib comme une gamine incertaine et oh il te fait un peu un peu penché ainsi
pourquoi les gens sont si imposants
et tu es impressionnée par cette prestance cette présence tu te complais de te sentir un instant centre de son intérêt tu es
heureuse un peu
alors alors juste pour qu'il te regarde encore un peu plus tu acceptes tu secoues ta tête positivement alors qu'il est vrai que tu t'en fiches un peu de ce Jésus-Christ quand il y' des gens qui sont prêts à te donner de leur temps
(rien que pour toi)
lutin lutin tu ne sais pas ce que cela veut dire mais ça sonne tout doux dans sa bouche alors
(tu souris sous ton masque)
tu es charmée oh vérité il dégage un truc bienveillant qui te pousse à lui faire confiance plus que de raisons
-Oui, je le veux bien. Si ça peut éteindre mes doutes, j'ai du temps à te donner.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Mar 30 Aoû - 2:38
C'est en jouant avec le feu qu'on apprend à se brûler et c'est cela qui plus tard nous sauve la vie de l'incendie. Mais si on oublie le feu, si on ne voit plus que la cicatrice sur la main sans comprendre quelle est la raison derrière tout cela. Alors, comment craindre le feu ? Comment éviter l'incendie ?

Et bien on ne peut pas. Une malédiction après tout, n'a pas but à être serviable.

Un contact, une peau qui frotte contre une autre, rien d'autre. A peine perceptible dans l'ambiance et la chaleur.

Sans mensonge.

Deux silex qui frappent l'un contre l'autre.

Un incendie.

Le choc est brutale, il coupe le souffle à Chevalier, l'envoyant au sol comme un coup de Seigneur alors qu'il était encore écuyer. Il ne peut rien y faire, ses jambes plie sous lui, laissant choir son corps. Cela fait horriblement mal et ses yeux se couvrent des points noirs, l'empêchant de comprendre, de voir. Pourtant.

Pourtant cela est aussi jouissif, incroyable, prodigieux, une sensation unique qu'un homme ne peut connaitre qu'une seule fois dans sa vie. Et tandis qu'il est à terre, son cœur accélèrent, son sang afflue, son esprit se brouille. Dans ses veine déjà surgissent torrent les hormones, sonnant le tocsin en prévision de l'avalanche de sentiments qui arrivent pour répondre à l'appel.

Douleur et plaisir.

Un coup de foudre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Mar 30 Aoû - 4:33
vérité  & chevalier
(le coeur qui bat sous ma peau)
ah tu le sens faillir entre tes doigts tomber au sol oh tu sursautes vérité il t'échappe et aussitôt oh tout de suite vérité tu te précipites toi aussi vers le bas tes genoux rencontrent la pierre et tu tentes de l'enserrer dans tes bras tremblante oh fragilisée par cette chute soudaine
(dans nos cœurs dans nos âmes)
(dans nos sangs dans nos flammes)
ah tout devient plus lourd et oh ton cœur de jeunesse de ce monde devient cassable parce que tu as peur que quelque chose de mal soit arrivé que quelque chose en lui est lâché oh tu le serres plus fort comme si comme si ton étreinte pourrait le protéger de tous tous les malheurs ça serait bien si bien
et tu reste ainsi agenouillée sans lui demander son avis il lui suffirait d'une simple pression pour que tu cèdes et que tu cesses de le couver ainsi
-Ca va ?
(c'est une façon de voir la vie vérité tu la vois cachée sous son épaisseur de mensonge car il y'a bien cette inquiétude sincère et distincte dans ton ton mais aussi mais aussi cette interrogation hypocrite car jamais personne ne répond que ça va mal)
(un destin un regard)
tu attends que ses iris se relèvent pour te persuader que tout va bien
absolument
b i e n
© ASHLING POUR EPICODE




Défi Kendji réalisé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Localisation : Prrrrt !
Béni
Mar 30 Aoû - 13:54
Un poids sur la poitrine qui l'empêche de respirer. La chaleur du vent du désert sur son visage. A-t-il perdu connaissance ? Il n'en sait rien. Alors il ouvre les yeux.  

Ce n'est pas le vent, c'est un joli souffle chaud. Joli, à cause du regard, chaud à cause de la vie. Quand au poids qui oppresse la poitrine de Chevalier, c'est un contact on ne peut plus humain, deux bras qui l'enserrent fermement. Sa mémoire est un peu brouillé, mais à cet instant il est heureux.

Alors il choisit de referme encore un peu les yeux. Quel est la question qu'on lui a posé déjà ? Ah oui ... Pourquoi s'en soucie-t-ils tous ainsi ? Il n'a jamais été sujet à l'encombrement.


"Mon transite se porte à merveille ... C'était ... un sacré ..."

Que dire ? Un sacré coup de foudre, je vous aime mon cher lutin comme je n'ai jamais aimé personne auparavant et n'aimerais personne après ? Cela sonne un peu rustre, même si ces lèvres meurent d'envie de prononcer de telles paroles, il ne peut s'y résoudre.

Alors il profite tranquillement, ne sachant guère quand le prochain contact physique se produira. Ni quand celui-ci se terminera.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Jour n°78 (La garde veille et ne se repose pas.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mise en veille nüvi 2595 LMT
» Nav V: Redémarrage après sortie de veille !
» [Résolu]Mis a jour impossible avec Antivir
» Spécial réveillon du jour de l'An
» Attention : Fausse mise à jour qui cache un cheval de Troie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Palais :: Dôme de la justice-
Sauter vers: