:: Proposition :: Registre :: Fiches en cours :: Fiches refusées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« In the night. » ♦ Nyx. [Terminée]






Invité
Invité
Sam 20 Aoû - 1:04
Nyx
▪ Feat : Toph Bei Fong - Last Airbender
▪ Âge du personnage: 23 y.o
▪ Groupe : Bénie
▪ Jour d'arrivée : 75 jour
▪ Jour de disparition sur Terre :15/12/1197
▪ Ancienne occupation : Vagabonde, orpheline.
▪ Métier sur Terra :Dompteuse de renards
▪ Guilde : Exploration
▪ Quartier :Fusion
▪ Choix de la difficulté:Difficile
▪ Code règlement : validé ♥
Fertilité
▪ Explication : Ton corps n'y était pas programmé, incapable de procréer. Un désir si humain que de pouvoir mettre au monde un bambin, alors inconsciemment tu as longtemps priée après t'en être rendue compte. Pourquoi les autres peuvent le faire et pourquoi toi tu ne pouvais pas ? C'était ton plus grand souhait, Nyx, tu voulais un enfant. Plus que tout, tu voulais être une mère toi aussi.
▪ Restriction : La vue s'est dérobée dans ton monde, comme aspirée pour te voler l'immense plaisir de voir ce que tu pourrais créer. Tu n'auras jamais le luxe d'admirer cet enfant, jamais. Le lourd prix a payer pour avoir souhaité autre chose.



chui bô
Les apparences ne sont plus nécessaires à présent dans ton monde.
Incapable de discerner ce que les gens nomment la beauté ou la laideur.
Tu ne vois que le cœur.

Cependant, tu te rappelles encore aisément de ce à quoi tu ressemblais il fut un temps. Ce temps passé sur Terre, tu as eu l'occasion de t'admirer dans des miroirs passagers. Et tu te souviens alors de cette longue chevelure de jais que tu mettais tant de temps à peigner. De la douceur pourtant qu'avait cette dernière lorsque tes doigts fins la transperçaient pour laisser l'air s'y engouffrer. Ils étaient longs tes cheveux, très longs, capables d'arriver jusqu'au bas de ton fessier. Ils étaient libres aussi parfois, mais préféraient se terrer dans un chignon bien habilement exécuté. C'est ta mère qui t'avait appris à le faire il y a de cela des années.

Ce n'est pas la seule chose dont tu te souviens, bien que tu aimes particulièrement cet attribut de ta personne. Tu te remémores également tes yeux verts, d'un vert clair. Ils étaient bien ternes à ton sens, bien banals à vrai dire. Rien de particulier à dire, mais aujourd'hui ils n'ont plus cette couleur, tu le sais au fond de toi. Ce vert terne est voilé. Voilé par une blancheur grisâtre. Alors ils sont incapables de voir et le monde entier le sait lorsque les gens te croisent. Le signe distinctif d'une personne à qui la vue s'est effacée.

Bien que tu ne puisses plus te regarder, tu sens ce qui te compose de tes doigts, de ton toucher. Alors tu remarques que ton nez n'a pas changé, il est toujours aussi droit, aussi fin, légèrement pointu sur la fin et tes lèvres sont toujours aussi fines, peu pulpeuses, mais réelles encore. Tu « vois » toujours ton cou fin, ton corps finement dessiné. Une jeune femme pour qui le poids n'est pas un complexe dévorant, bien au contraire. Tu n'aimes pas te savoir aussi mince, tu aurais préféré avoir plus de formes à arborer en ce monde. Plus de rondeurs, c'est que tu aurais aimé voir sur toi, mais aujourd'hui tu ne peux plus le constater de tes yeux alors tu as abandonné tout ceci. Les apparences, ton apparence n'est plus un sujet qui puisse t'enjouer ou te déstabiliser. Tu es ce que ton cœur renvoie aux autres.

Mais tu découvres toujours ces hanches assez étroites, ces jambes fines, ce ventre plat. Tu sens encore les muscles que ton mode de vie a forgés dans le temps. Et tu remarques avec un sourire que, malgré ta minceur, tu as quand même des attributs féminins à avancer. Ta poitrine n'est pas aussi existante qu'elle aurait pu l'être. Alors finalement, peut-être que tu as toujours été une belle femme, pas trop mal à regarder, plutôt jolie pour la plupart malgré ce que tu pouvais songer par le passé.

Tu ne te soucies plus de ce que tu es physiquement, de mesurer seulement un mètre-soixante par exemple, mais tu l'acceptes aisément. Même les nombreuses cicatrices qui te composent. Celles anciennement marquées et celles qui ne font qu'arriver encore. Parce que la nuit éternelle n'aide pas à ne pas se blesser.



Fabulous
Tu connais ton cœur.
Tu n'en as pas peur.
Tu sais qui tu es. Et c'est là, ta plus grande force aujourd'hui.

Le jugement ne fait pas partit de ton monde, il n'en a jamais réellement fait partie à bien y songer. Plus encore aujourd'hui, il n'est plus un mode de vie, il n'en sera jamais ainsi et il n'en fut jamais de la sorte. Est-ce de la tolérance alors d'accepter chaque individu tel qu'il est ? Tu ne peux juger de cette tolérance que sur le physiquement parlant, parce qu'il t'arrive bien évidemment de ne guère aimer ton prochain. Alors il y a de la tolérance dans ton monde, mais sur certains aspects de celui-ci. Comme un être humain normalement constitué quand on y réfléchit bien.

Tu ne juges pas physiquement, mais tu juges mentalement. Ce n'est pas un secret, ce n'est pas enfoui en toi, incapable de garder ce qui te ronges assez longtemps pour l'endurer toute une éternité. Les mots sortent, se font sentir parfois durement pour certains, mais tu sais être en harmonie avec toi-même, avec ce que tu es, ce que tu as décidé d'être. Honnête et droite. À quoi bon s'ennuyer de faux-semblant, des gens que l'on ne peut supporter ? Toi, tu ne peux pas comprendre cette façon d'exister. La peur d'être seul, mais les gens ne seront jamais seuls tant qu'ils sauront bien s'entourer, c'est ce que tu songes. Alors tu ne crains pas de faire fuir les gens que tu n'aimes pas. Mais tu crains de voir ceux que tu aimes, disparaître. Comme un mirage, il arrive que les gens s’effacent d'eux-mêmes sans qu'on le sache. Et soudainement, il est trop tard pour tenter de les retenir. Tu as peur de cela, Nyx, comme beaucoup.

Loin d'être parfaite, tu te sais avoir bon nombre de défauts. Souvent bien plus simple à énumérer que les qualités, mais tu sais reconnaître, comme tous, tu en as aussi. Alors tu te sais être trop autoritaire parfois ou bien trop laxiste pour d'autres. Cela dépendra des gens probablement. Contradictoire sur certains aspects de ta vie. Tu ressens la peur de blesser les autres, mais à la fois tu ne peux te retenir de t'exprimer. Parce que tu aimes t'exprimer, Nyx, pas timide pour un sou. Tu causes du coup, beaucoup, avec enthousiasme et énergie.

Les gens t'apprécient ou les gens te détestent, c'est souvent ainsi comme à chacun. Ils t'aiment parce que tu es honnête, parce que tu es quelqu'un sur qui l'on peut aisément compter et qui aime à tendre la main au travers de doux conseils ou d'actions bien menées. Ils te détestent parce que tu es trop froide comme diront ces derniers, trop brute de décoffrage, trop dure dans tes mots, mais aussi parce que tu ne te laisses pas aisément marcher sur les pieds. Pas assez fragile à leur sens, mais tu n'as pas toujours vécu avec ton handicap qui te vrille aujourd'hui le quotidien. Tu as gardé cette même façon de vivre, cette dernière se modifiant légèrement pour mieux s'adapter. Une personne capable de vite s'adapter à son environnement, c'est ce que tu es.

Battante, serviable, ne pouvant rester assise à ne rien faire. Malgré ce que les gens pensent de toi lorsqu'ils croisent ton chemin, tu n'as pas besoin que l'on te vienne en aide. Tout du moins c'est ce que tu aimes à répéter. La pitié est un sentiment détestable à intégrer, à accepter.

Cependant, tu restes une personne contradictoire, Nyx. Tu es forte qu'ils disent alors et tu aimes à l'entendre, mais à la fois tu es consciente d'être en réalité bien plus fragile qu'il n'y paraît. Émotionnellement parlant, si vite brisée. Comme ce seul souhait dans ta vie. Quand tu savais ne pouvoir mettre d'enfant au monde, alors ce dernier c'est si simplement détérioré jusqu'à se briser. Tu as pleuré, longtemps, silencieusement à l'abri des regards, mais tu attendais pourtant que quelqu'un vienne te chercher. Comme pour te prouver que l'on tient à toi. Étrangement tu as du mal à intégrer que les gens peuvent réellement t'aimer. C'est dur d'être humain.

Tu es fragile, mais forte à la fois.
Tu crains la solitude, mais tu l'acceptes au fond.
Tu es douce, mais une main de fer peut bondir soudainement.
Tu es humaine, Nyx. Si humaine.

• Les petits plus.

▬ Nyx aime se promener, aime les fleurs, les animaux et les odeurs telles que celle des allumettes qui brûle.
▬ Nyx n'aime pas fumer, mais elle aime bien boire de temps à autre.
▬ Nyx a un instinct maternel extrêmement développé et désire un enfant plus que tout.
▬ Nyx a un bon feeling avec tous les animaux.
▬ Nyx a toujours une touffe de cheveux incroyable au réveil.
▬ Nyx aime autant se faire coquette, qu'être naturelle au possible.
▬ Nyx est une bordélique finie.
▬ Nyx est feignante lorsqu'il s'agit de faire les tâches ménagères.
▬ Nyx aime les endroits bondés, la vie, l'énergie des autres quand cette dernière est positive. Elle est ouverte aux autres.
▬ Nyx sait se battre, bien que ses réflexes ne sont bien moindres que dans le temps à présent à cause de son handicap.
Histoire
Jadis, dans un temps reculé de ce monde est née Nyx dont le nom à cette époque sonnait comme Kushi Naranbaatar. Au milieu d'un pays nomade, c'est dans une période sombre que la jeune vit le jour. La guerre régnait alors que le grand Genghis Khan abandonnait son pays au profit de la conquête des terres qui avoisinait la Mongolie. Il n'y avait aucun lien en particulier entre cet homme et la jeune orpheline qui naissait. Son père avait participé aux conquêtes, ayant perdu la vie en cours de route. Sa mère n'avait pas survécu à sa venue au monde. Un début de vie que l'on aurait pu qualifier de difficile alors, mais le caractère enflammé de l'enfant n'avait eu de cesse de la faire avancer.

Elle fut recueillit par une partie de sa famille proche, grandissant au milieu de ses cousins et cousines. Il y avait une entente particulièrement bonne entre eux, ne donnant aucunement la sensation à Kushi d'être un intrus dans leur vie, un parasite dont on ne peut se dépêtrer. C'est joyeusement alors qu'elle vécu, écoutant attentivement sa tante lui parler de sa sœur aînée, sa mère donc. Kushi fut souvent impressionnée par l'amour que portait sa tante à sa mère, à quel point son décès lui était pénible, mais de la chance qu'elle avait de pouvoir élevée sa seule fille. Ainsi l'enfant grandit paisiblement dans un coin reculé de la Mongolie.

Les années passèrent, laissant grandir l'enfant jusqu'à devenir femme. Une belle femme comme aimait à le dire sa tante et ses « sœurs ». Tu ressembles à ta mère, que disait sa tante à chaque fois qu'elle lui peignait les cheveux. Il y avait ce vide en entendant cela. Celui de la perte, du regret de n'avoir jamais pu connaître cette femme si forte que lui dépeignait sa famille. Néanmoins, la jeune femme ne rechignait aucunement à dire explicitement qu'elle avait deux mères dans son existence : sa tante qui prenait soin d'elle depuis toujours et celle qui l'avait mis au monde, celle qu'elle ne pourrait jamais voir de ses yeux verts. Il y avait un certain vide dans son monde, mais il se remplissait par tout l'amour qui régnait dans cette maison. Alors les jours avaient défilé, les secondes s'étaient écoulées naturellement.

Nyx n'était pas malheureuse en ces temps-là, elle ne l'avait jamais été réellement, mais au fond, elle rêvait d'avoir un jour une famille qui lui soit plus proche. Un mari, des enfants notamment, surtout les enfants à vrai dire.

* * *

Un quotidien qui n'avait rien d'extraordinaire et nous avions soulevé le fait que Kushi n'avait rien à voir avec Gengis Khan, pourtant ce n'était pas tout à fait vrai.

Lorsque la jeune femme atteignait l'âge de vingt ans, sa route la guidait jusqu'à la ville de Delüün Boldog où l'on raconte que c'est là-bas que serait venu au monde le si célèbre Empereur Mongol. Néanmoins, ce n'est pas lui que la crinière de jais eut le loisir de rencontrer dans son existence sur Terre. Non, c'est un de ces généraux qui croisa son chemin. L'un des quatre chiens féroces comme on aimait à les appeler. Djebé l'archer. Revenus d'une conquête dans ce monde, les hommes avaient le droit de se reposer.

Un hasard, le destin ou une chance, Nyx ne saurait le dire aujourd'hui.

* * *

Elle l'attendait depuis ce jour. À chaque fois, à chaque heure ses orbes fixaient l'horizon de cette ville, les bordures de cette dernière. Est-ce qu'il reviendrait par ici ? La belle n'avait eu le loisir de discuter, de découvrir Djebé que durant trois jours. Trois jours bien trop courts a humble avis alors que ce sentiment déjà, la rendait prisonnière de son existence. Elle avait grande hâte de le retrouver, passant outre la possibilité qu'il soit déjà engagé, qu'il soit déjà marié, qu'il soit déjà volé. Son cœur le demandait. Un sentiment qui naissait pour la première fois alors. Et peut-être la dernière à présent.

Les années avaient filé à nouveau. Deux ans pour être exact. Deux longues années, mais finalement, l'homme était revenu.

Tu te souviens Nyx de tout ce qu'il t'avait appris alors. À te battre, à te défendre, à rire à n'en plus pouvoir, à aimer alors. De ces moments que vous passiez tous les deux avec avidité comme si demain ne se lèverait peut-être pas. De ce sourire qu'il t'offrais si aisément, de sa voix et des conseils qu'elle chantonnait. De sa présence dont tu étais si dépendante.

* * *

Il est revenu. Par un beau jour d'hiver, ses yeux clairs sont apparus sur le devant de sa porte. Lentement, cette dernière s'était ouverte pour accueillir celui qu'elle désespérait de revoir au coin d'une rue, mais il était là, devant elle. C'est cette nuit-là que les choses ont changés.

Alors tu te souviens encore de ses mains, de sa voix, de ce sentiment de joie qui t'avait envahi.
L'impression d'être aimée alors plus que tout autre chose. La chaleur, l'attirance et cette sensation d'avoir touché du bout des doigts ce que tu espérais tant.


* * *

L'année qui s'ensuivait elle avait compris. Son corps ne pouvait changer, il ne pouvait accueillir ce que la femme attendait tant. Son ventre ne s'était pas embelli pour démontrer le fruit de cet amour à distance.

Tu n'étais pas enceinte, Nyx. Pourtant les possibilités avaient été nombreuses durant les deux semaines quand il était revenu. Mais rien.

L'horreur l'avait soumise. Son plus grand souhait ne pouvait être réalisé, c'est ce qu'elle avait aisément assimilé. Elle ne pouvait faire naître la vie. Les larmes alors, silencieuses, terrées au fond de sa chambre. Une main aurait été la bienvenue, la sienne notamment, mais il n'était plus là. Encore disparut dans les contrées lointaines de ce monde. Peut-être ne reviendrait-il jamais, un jour cela arriverait. Tout lui venait dans cette période sombre. Djebé pourrait ne jamais lui revenir. Aucun enfant ne pourrait naître de cet amour qu'elle ressentait pourtant si fortement, il n'était pas là alors que le monde s'écroulait si aisément à présent.

Tu te souviens de cette souffrance qui avait vrillé tes tripes pendant ces mois solitaires et froids.

* * *

« Je veux donner la vie. »

C'est le souhait le plus profond qui s'était imposé à son esprit lorsque ce prospectus lui était parvenu. C'était simple alors : Quel est ton souhait ? Une question qui trouvait une réponse si rapidement. Nyx se trouvait incapable de se remémorer comment cette seule feuille lui était parvenu alors, mais elle l'avait trouvée et y avait écrit avec empressement, avidité. Comme si ce seul morceau de papier pouvait réaliser ce qui lui manquait tant. Ce besoin si irrépressible de pouvoir croire encore. Parce que l'espoir lui manquait à cet instant et que l'espoir fait vivre pourtant.

Alors tu avais écrit Nyx, sans remarquer qu'il y avait un prix à payer. Sans penser que les choses pourraient irrémédiablement changer. Sans savoir que le prix pour toi serait plus élevé, que tu ne pourrais plus jamais l'admirer, le frôler.

* * *

Le désert. Si aride, si brûlant.
Le renouveau.
Tu le sentais, cette chaleur ardente, mais... Tes orbes étaient ouverts, alors pourquoi ?
Le néant se dessinait.
La nuit éternelle.
Irl
Slt. Wsh. Bonjour. Bonsoir. Yo.
Bref voilà quoi. Ahem je ne suis pas doué pour les présentations, mais go, je me lance. Alors voilà j'ai 22 ans (je suis grande maintenant) ça fait environ dix ans que je fais du rp et on me connaît comme Void en général.

Je suis tombée par ici grâce à une amie (qui viendra peut-être elle aussi d'ailleurs huehue !) et ... Amour sur vous. Le contexte est assez original, il est même plutôt gravement cool et le forum est beau en prime !
Bref love sur vous ♥

P.S : Je précise que j'ai déjà écrit une restriction liée à l'aspect physique de mon personnage, mais j'aurais grandement besoin qu'on me dise si c'est bon ou pas, parce que du coup si c'est pas bon bah... Je vais devoir trouver dans ma fiche une raison au fait qu'elle soit aveugle la minette, du coup voilà. Ce serait sympa de votre part ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 175
Béni
Voir le profil de l'utilisateur




Titus
Béni
Sam 20 Aoû - 1:27
C'est parfait mon canard ♥️! Tu peux continuer ta fiche sans soucis coeur ! Bon courage à toi !

_________________

HOCUS TOTUS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Vérité
Incarnation
Sam 20 Aoû - 11:37
Je suis waw
Ce voeu et cette restriction, c'est tellement humain je suis tellement à fond sur cette fiche
Bienvenue à toi bon courage <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Dipti
Incarnation
Sam 20 Aoû - 12:32
Je suis double waw parce que le voeu et la restriction ça envoi du pâté.
Et si y a bien un truc qui me fait pleurer, c'est les naissances et la rencontre entre une maman et son bébé (je chiale de fou devant Baby Boom oui)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Takeko
Incarnation
Sam 20 Aoû - 12:49
Toph d'Avatar. J'approuve. Totalement.
J'ai hâte de lire la suite. Bienvenue parmi nous c;

_________________

Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Dim 21 Aoû - 13:29
#Titus : Merci beaucoup chaton coeur ça m'aide beaucoup que tu puisse me donner une réponse aussi rapide !!
Ma fiche avance et avance encore. Il me reste que l'histoire à ajouter et ce sera bon. Peut-être que je retoucherai aux descriptions entre temps. A voir, mais bref, ça avance xD

#Vérité : Toi jtm. Pour ton nom et pour ton avatar omg.
Et merci beaucoup, ça me fait plaisir ce que tu dis ♥️

#Dipti : Haaan merci !! ♥️
Mais bon, la miss n'est pas encore enceinte du coup, même si je pense bien le faire un jour. Elle aurait pu l'être si elle avait été fertile sur Terre, mais comme ce n'était pas le cas ahahaha /PAN

#Takeko : Merci à toi aussi ♥️
Et oui, la petite Toph adulte parce qu'elle est cool.

!! EDIT !!
Cette fiche est terminée. Je suis désolée pour la qualité probablement pas terrible-terrible. J'ai pas mal de souci à écrire en ce moment, notamment les fiches. Du coup, j'en suis désolée, mais j'espère que vous apprécierez quand même de la lire c:
S'il faut changer quoique ce soit, je suis à l'écoute !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Incarnation
Voir le profil de l'utilisateur




Princesse
Incarnation
Mar 23 Aoû - 1:27
Validation ♥
Avis sur la fiche:

Ave Nyx et bienvenue sur Nota Bene! C'est un personnage très intéressant que tu nous amènes là. Le récit de son histoire a quelque chose d'aérien, avec assez peu de détails : l'essentiel seulement est dit, qui consiste en le gros des événements et surtout en les émotions ressenties par la protagoniste. C'est dommage que tu ne sois pas satisfait de ta fiche, j'espère que tu le seras plus de tes prochains RP! (ils vont déchirer j'en suis sûre êê) (y a intérêt êê) (j'te mets pas la pression) EN TOUT CAS j'ai hâte de voir la suite des aventures de Nyx! Peut-être sera-t-elle la première maman de la Perle! J'espère pour elle, en tout cas. T'imagines, perdre la vue pour pouvoir avoir un enfant, et... Et ne jamais avoir l'occasion d'en avoir. La loose planétaire. La laitière qui empoche l'argent du beurre avant de se faire une tartine sous tes yeux. TRÊVE DE TERGIVERSATIONS

Te voilà validé(e) à présent ! Tu peux aller recenser ton avatar ainsi que ton voeu et bien entendu ton métier. Si tu veux tu peux aussi créer une fiche de lien pour te faire des amis et tu pourras également faire une fiche de succès&rps. Encore une fois toutes nos félicitatiooons et amuses-toi bien parmi-nous ♥ ! Tu as obtenu le succès « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » et tu as à présent un bonus de 15 points et un bonus de 5 points!
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 23 Aoû - 14:29
Merci beaucoup pour tes compliments ♥ & la validation aussi huhu !!
Je m'en vais remplir mes papiers !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
« In the night. » ♦ Nyx. [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Trailer: Fate stay night
» Dylan Dog: Dead of Night
» LGDC THE NIGHT
» Série limitée > Renault Twingo Night and Day 2008
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Proposition :: Registre :: Fiches en cours :: Fiches refusées-
Sauter vers: